Les sociétés d’états et les sociétés de développement

MEGA-BANNIERES 2016

Ois

Créée sous forme de société d’économie mixte de type particulier en juin 1994 puis de société anonyme à participation publique en avril 1998, l’ANADER à pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie du monde rural par la professionnalisation des exploitants et des OPA en concevant et en mettant en œuvre des outils appropriés, des programmes adaptés pour assurer un développement durable et maîtrisé.

Cette mission consiste à :

Favoriser le professionnalisme des producteurs agricoles, des éleveurs et sylviculteurs ;
Accroître la qualité, la productivité et les revenus ;
Assurer la promotion des coopératives agricoles et des associations de producteurs ;
Réaliser des études de projets agricoles et répondre efficacement à la demande des clients ;
Exécuter tout programme ou projet de développement confié à elle par l’Etat ;
Conseiller les pouvoirs publics sur les questions liées à la promotion du monde rural : formation, crédit, recherche /développement, aménagements ruraux, sécurité foncière, etc.
Les domaines de compétences de l’ANADER sont le Conseil Agricole, la Formation, la Planification du Développement Local, le Génie Rural, le Suivi-Evaluation et Etudes d’Impact des Projets, la Gestion de l’Environnement, les Etudes de Faisabilité de Projet, l’Enquête et Statistiques Agricoles, la Structuration du Milieu et Micro-Finances et la Production de Matériels de Production et de Reproduction.

Cnram

Le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA ) a été crée en avril 1998 sous forme de société anonyme à participation publique. Il a été mis en place suite à la dissolution de plusieurs structures de recherche (IDEFOR, IDESSA, CIRT) dans le but de mieux coordonner la recherche agronomique afin d’obtenir de meileurs résultats. Le CNRA regroupe ainsi plusieurs sites répartis sur l’ensemble du territoire ivoirien.
Chaque site se compose d’un ensemble de Stations de recherche rattachées administrativement à une Direction Régionale DREG.
L’activité de recherche agronomique est menée par des chercheurs de haut niveau issus de prestigieuses universités et instituts de recherche.
Le siège se trouve à Adiopodoumé, Km17 Route de Dabou.
Le CNRA a pour missions :

d’initier et exécuter des recherches en vue d’assurer :

l’amélioration des cultures destinées à l’exportation, l’amélioration de la productivité des cultures vivrières indispensables à la sécurité alimentaire et susceptibles, à terme, de faire reculer la pauvreté de façon significative,
la promotion et le développement de nouveaux produits exportables,
l’intensification et la stabilisation des systèmes d’élevage et de systèmes régionaux à base de vivriers, en intégrant l’élevage et l’introduction des différents arbres utilitaires, à travers une modernisation de l’exploitation, par la gestion durable des sols, la gestion intégrale des déprédateurs, la gestion des eaux, etc., la mise au point de techniques respectant l’environnement et adaptées aux besoins des producteurs et des productrices à faibles revenus,
l’amélioration et la diversification des produits d’origine animale,
la dynamisation de la recherche technologique, notamment la conservation, la transformation des produits agricoles et l’adaptation de la petite technologie en milieu rural,

Mobiliser autour de la recherche agronomique nationale, au plan financier comme au plan technique, les partenaires privés incluant les OPA et l’Etat, afin de garantir et pérenniser ses ressources financières et les compétences pour l’exécution des activités ;

Doter les services de la recherche agronomique d’une capacité de propositions, de moyens humains, matériels et financiers en rapport avec la demande ;

Apporter un appui aux groupes sociaux les plus vulnérables (femmes, petits exploitants, jeunes déscolarisés, etc.) par la formation technique et professionnelle aux métiers de la terre dans les centres de recherche et de production spécialisés (en savoir plus…)

FIRCA

 

Mission du FIRCA
Le FIRCA, créé par le décret N°2002-520 du 11 décembre 2002, est un instrument inspiré des dispositions de la loi N°2001-635 du 9 octobre 2001 portant institution de Fonds de Développement Agricole (FDA).

Le FIRCA assure, dans les secteurs de production végétale, forestière et animale, le financement des programmes relatifs notamment à :

La recherche agronomique et forestière
La conduite d’expérimentations et de démonstrations pour la transmission du savoir entre la recherche et l’exploitation
La recherche technologique pour l’amélioration des produits agricoles et des produits transformés
La diffusion des connaissances par l’information, la démonstration, la formation, le conseil technique et économique
La conduite d’études, d’expérimentation et déexpertises
L’appui à l’amélioration durable de la rentabilité économique des exploitations
Le renforcement des capacités des OPA
La formation professionnelle des producteurs, des dirigeants des OPA et de leur personnel.

Newsletter Powered By : XYZScripts.com