Les agriculteurs et éleveurs sensibilisés sur la prévention et la gestion des conflits à Mankono

24 mars 2018

Mankono,(AIP) – Les agriculteurs et éleveurs de Mankono et Bouandougou ont été sensibilisés sur la prévention et la gestion des conflits.

Une conférence animée par le juriste, consultant au Mont Horeb, Biatchon Séraphin, a permis d’instruire les acteurs sur les types et les causes des conflits entre les agriculteurs et les éleveurs mardi, au foyer des jeunes de Mankono et jeudi à la salle de conférence de l’Hôtel Primature de Bouandougou.

« Les éleveurs et agriculteurs doivent respecter les règles établies car l’agriculture tout comme l’élevage ont besoin d’un environnement apaisé. Il faut une cohabitation parfaite, il y a une lueur d’espoir si les choses sont faites selon la législation qui est malheureusement méconnue des différents acteurs », a expliqué le juriste.

Le préfet du département du Béré, préfet de Mankono, Ouattara Kifory Pascal a salué cette initiative tout en invitant agriculteurs et éleveurs au respect des règles de transhumance pour éviter les litiges et querelles dans la région.

A l’occasion, le représentant des éleveurs, Dosso Lassana a promis faire un appel aux éleveurs de la région du Béré pour un recensement et exige que les personnes déléguées pour la transhumance soient connues pour éviter les malentendus. « Après ce séminaire, nous espérons que les dégâts des cultures seront moins. On nous reproche également de faire travailler les enfants plutôt que de les scolariser. C’est une réalité sur laquelle nous allons interpeller les éleveurs », a-t-il souhaité.

Kanaté Yssouf, agriculteur a recommandé un cadre de concertation pour éviter les conflits. « Il n’y a pas d’échanges entre agriculteur et éleveur, on attend les conflits pour s’asseoir alors qu’on pouvait les éviter si on se communiquait. A l’issue de ce séminaire, les choses vont mieux aller car nous avons été suffisamment instruits sur les causes et les conséquences des conflits. La balle est dans chaque camp maintenant pour pallier aux conflits dans la région », a-t-il plaidé.

(AIP)

kae/kkf/fmo

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com