Les centres Songhaï, un système d’agriculture solidaire

20 mars 2018

(France info TV) Une agriculture respectant les cycles de la nature, c’est le système utopique des centres Songhaï. Il a été inventé par le prêtre Nigérian Godfrey N Zamujo et a fait ses preuves dans plusieurs pays d’Afrique. En visite en Guyane, Godfrey N Zamujo propose son alternative au monde agricole.

Godfrey Nzamujo est un être à part. A l’origine des centres Songhaï, il est en visite en Guyane pour une durée de cinq jours à l’invitation de l’Université de Guyane. Il se rendra de Kourou à Saint Georges rencontrer les agriculteurs et le grand public afin d’évoquer avec eux les centres Songhaï, un concept d’agriculture écologique, qui aujourd’hui est repris dans le monde entier. Les fermes Songhaï sont des exploitations modèles, soutenues par le Programme des Nations Unies pour le développement. Il s’agit d’un réseau international.

Vers une agriculture écologique

Godfrey Nzamujo est prêtre dominicain, docteur en électronique en microbiologie et en sciences de développement. En 1983, au Bénin son pays d’origine, il lance ce concept sur un hectare de terre. L’idée est que rien ne se perd, tout se transforme. Il suffit d’imiter la nature sans aucun ajout chimique.

Godfrey Nzamo est porté par la volonté de voir une société plus solidaire et équitable. Le concept Songhaï est aujourd’hui présent dans de multiples pays d’Afrique. Chaque année, 400 élèves fermiers sont formés pour qu’ils puissent à leur tour rendre possible une agriculture écologique et équitable.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com