Côte d’Ivoire/ De grands projets d’élevages initiés sur le territoire national

24 janvier 2018

Abidjan, 24 jan (Agrici.net)-Le ministère des Ressources animales et halieutiques poursuit ses grands projets dans les secteurs de l’élevage en Côte d’Ivoire.

Déclinant ses priorités pour l’année 2018, lors des vœux de nouvel qu’il recevait de ses collaborateurs, mardi, à Abidjan, le ministre a promis que quatre stations d’élevages ont été retenues dans le cadre des projets de Partenariat public-privé (PPP).

Ces projets seront installés à Nioronigué (Ouangolodougou), à Panya (Boundiali) pour la production bouchère, Toumodi pour la construction d’un complexe agro-industriel laitier et Badikaha (Tafiré) pour la production de semences fourragères.

«La recherche de financement pour la réalisation de l’étude de l’état des lieux des ranches et stations est en cours et 24 structures privées ont déjà exprimé leurs intentions de financement », a expliqué le ministre.

En attendant la concrétisation des PPP, a-t-il développé, 200 doses de semence bovine Bleu, Blanc, Beige avec du matériel d’insémination ont été reçues de l’Association wallonne de l’élevage (AWE) pour renforcer le programme d’amélioration génétique des espèces bovines.

Dans le domaine de l’aquaculture, le ministre Adjoumani a informé de la production de 300.000 géniteurs de tilapia souche brésil et leur diffusion en milieu paysan, de 900 000 alevins de tilapias sur les stations d’alevinage de Dabou (Mopoyem) et d’Abengourou (Assoumoukro).

Aussi, a-t-il promis la réhabilitation de la station d’alevinage d’Aboisso dont l’objectif de production est estimé à 500 000 alevins de tilapias (Oreochromisniloticus) par an, la production de 2 600 000 alevins par les stations d’alevinage et les multiplicateurs installés par le Projet de relance des filières agricoles en Côte d’Ivoire (PARFACI) et l’élaboration du Plan d’actions national de développement de la pisciculture en Côte d’Ivoire (PANDEP).

«De façon spécifique, au niveau de la relance de la pisciculture continentale, sept projets prioritaires financés par la coopération japonaise sont en cours de mise en œuvre à travers le Projet de relance de la production piscicole continentale en Côte d’Ivoire (PREPICO) », a révélé M. Adjoumani.

Au niveau des débarcadères, le ministre a promis annoncé la finition des travaux de celui de Grand-Lahou et celui de Sassandra en 2019.

(Agrici.net)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com