En Côte d’Ivoire, le CCC a revendu 100 000 t de contrats de cacao en risque de défaut

10 janvier 2018

10 Jan. (Commodafrica) – Le Conseil du café-cacao (CCC) en Côte d’Ivoire a revendu fin décembre pour 100 000 tonnes (t) de contrats d’exportation de cacao qui risquaient d’être en défaut, a souligné hier des responsables du Conseil et des exportateurs, rapporte Reuters. Sucre et Denrées, Olam, Cargill et Barry Callebaut les auraient rachetées.

D’autres ventes pourraient avoir lieu, a précisé le responsable qui a préféré gardé l’anonymat. Mais sur quels volumes ? L’année dernière, le CCC avait dû revendre pour 350 000 t de contrats, ce qui aurait coûté au CCC la bagatelle de FCF 200 milliards (€ 355 millions). Cette année, cela ne devrait pas dépasser les 130 000 t, estiment deux exportateurs interrogés par Reuters, sans compter les 30 000 t détenus par un petit exportateur local et qui devrait revenir sur le marché en février.

Rappelons que des exportateurs et des traders ont déjà fait part de leurs préoccupations de voir une nouvelle situation de défaut surgir. Les cours mondiaux du cacao demeurent déprimés et on sent une lassitude chez les banquiers à prêter aux exportateurs.

Comments

comments

Translate »
Newsletter Powered By : XYZScripts.com