Noix de kola : un trésor pour la Côte d’Ivoire

6 janvier 2018

(agrici.net) Son nom vous dit sûrement quelque chose, elle a été utilisée pour la fabrication d’un soda très connu, mais en Côte d’Ivoire, elle joue un rôle, bien au-delà d’un simple aliment. Sa culture s’accompagne de traditions ancestrales.

Impossible de passer à côté à Anyama, en Côte d’Ivoire. Sur les marchés, où la noix de kola se vend à longueur de journée, ou chez les grossistes. La Côte d’Ivoire est le leader mondial de ce fruit, avec plus de 100 000 tonnes produits chaque année. La filière rapporte 23 millions d’euros et fait vivre des millions de personnes. La production est presque entièrement exportée. 70 % part vers le Nigéria voisin. Elle y est transformée une première fois, avant d’être acheminée vers l’Europe, et surtout les États-Unis.

Une forte teneur en caféine
La noix de kola est mondialement célèbre grâce à la boisson gazeuse à qui elle a prêté son nom. Elle figure dans sa recette d’origine, toujours tenue secrète. Aujourd’hui encore, elle se trouve dans les recettes de beaucoup de boissons équivalentes. La noix de kola est avant tout recherchée pour sa forte teneur en caféine, un stimulant puissant. En Afrique, on lui prête des vertus aphrodisiaques.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com