Agriculture : Grégoire Bani a pris ses fonctions à la tête du Prasac

5 janvier 2018

(Agrici.net) De nationalité congolaise, le nouveau directeur général du Pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale (Prasac) a pris ses fonctions le 27 décembre dernier à N’Djamena au Tchad.

Ancien directeur de l’Institut national de recherche agronomique, Grégoire Bani a été nommé à la tête du Prasac pour un mandat de cinq ans non renouvelable, en octobre 2017 par décision de la conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac).
Il a été installé dans ses nouvelles fonctions par le représentant de la Cémac au Tchad, Abakar Mallah Mourcha, en présence de l’ambassadeur du Congo dans ce pays, Célestine Kouakoua, et d’autres responsables des institutions régionales.

Le nouveau directeur du Prasac a appelé ses collaborateurs à mettre à contribution leur intelligence pour valoriser les ressources à travers l’appui à l’élaboration et la mise à disposition des technologies et innovations afin d’assurer une production agricole durable dans la Cémac.

« Notre métier est un apprentissage permanent. Plus j’apprends des choses en vue d’approcher le trop plein des connaissances, plus je me rends compte de la profondeur abyssale de mon ignorance. C’est pour vous dire que je vais dès ce jour commencer un nouveau cycle d’apprentissage », a-t-il déclaré.

Le Dr Grégoire Bani a travaillé pendant plusieurs années en qualité de chercheur en développement agricole et d’administrateur dans les institutions nationales, régionales et internationales. Il a mené des travaux de recherche sur des maladies qui affectent des cultures, notamment la mosaïque du manioc.

Le Prasac a, entre autres missions de renforcer les capacités institutionnelles et scientifiques des systèmes nationaux de recherche agricole, en favorisant le partage des savoirs, la promotion et le pilotage de la recherche pour les objectifs de développement. Il est également chargé de construire et mettre en œuvre des projets de recherche prioritaires pour le développement durable en Afrique centrale. La production végétale, animale, halieutique, forestière et l’environnement figurent parmi ses domaines de compétence .

Le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, et la communauté scientifique nationale ont rendu un hommage au Dr Grégoire Bani peu avant son départ pour le Tchad.

Christian Brice Elion

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com