La production de coton en Afrique de l’Ouest progresse de 5 % en 2017/18

19 décembre 2017

19 Déc. (commodafrica) – La production de coton en Afrique de l’Ouest (1) a globalement progressé de 5% pour atteindre 4,685 millions de balles (480 lb) en 2017/18 contre 4,458 millions de balles en 2016/17. A l’exception du premier producteur de coton de la région, le Burkina Faso, les pays d’Afrique de l’Ouest voient leur production augmenter ou rester au même niveau. Le Mali redevient le premier producteur de coton de l’Afrique de l’Ouest, devant le Burkina Faso.

Le Burkina Faso enregistre ses pires rendements depuis 22 ans sur la campagne en cours 2017/18 à 333 kilos à hectare, en raison de la sécheresse, une courte saison des pluies et des attaques de parasites observe l’USDA. Alors que les superficies ensemencées ont progressé de près de 22% à 853 000 hectares, la production ne serait que de 1,3 million de balles (480 lb), soit en dessous du niveau de 2016/17 (1,31 million de balles). Les agriculteurs auraient également détourné une partie de leurs insecticides dédiés au coton sur le maïs pour combattre la chenille du légionnaire d’automne. Les exportations sont également attendues en baisse à 1,38 million de balles à destination surtout du Bangladesh et du Vietnam contre 1,41 million en 2016/17. La consommation nationale est estimée à 25 000 balles utilisées par la seule filature du pays Filsah.

En revanche, au Mali, la production progresserait d’un peu plus de 7% à 1,33 million de balles contre 1,24 million en 2016/17 avec une hausse des superficies de 11% à 730 000 hectares et des rendements à 403 kilos par hectare.

La production de coton grimpe aussi au Sénégal, en hausse de près de 43% à 40 000 balles grâce à de bonnes conditions météorologiques et d’un prix au producteur très rémunérateur (cf. nos informations), politique de relance qui s’avère payante. Lire la suite sur Commodafrica.com

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com