Côte d’Ivoire/ La relance de la caféiculture au centre du lancement de la nouvelle campagne agricole à Agboville

5 octobre 2017

(aip.ci) Agboville, 05 oct – Le délégué régional du Conseil du café-cacao, Lodugnon Roger, lors de la cérémonie de lancement, mercredi, de la campagne agricole 2017-2018, a déploré que la culture du café a considérablement perdu du terrain dans la région de l’Agnéby-Tiassa, au regard de la baisse drastique du volume de la production caféière de 1553 T, soit un taux de 97%, au cours de la saison écoulée.

Face à ce bilan peu reluisant, le délégué régional du Conseil du café-cacao a invité les producteurs à redoubler d’effort pour relancer la caféiculture, afin d’aller au-delà de l’objectif de 700 ha de plantules qui n’a pu être atteint au cours de la campagne 2016-2017.

Quant au directeur des Opérations techniques du Conseil du café-cacao, Bamba Ismaël, qui a présidé la cérémonie de lancement de la campagne aux côtés des autorités préfectorales, il a donné un aperçu des dispositions techniques devant permettre le bon déroulement de ladite campagne, à savoir le respect scrupuleux du prix bord champ de 700 FCFA le kg du cacao bien fermenté, bien séché, bien trié.

Par ailleurs, Bamba Ismaël a expliqué que la surproduction du cacao au niveau mondial est liée à la baisse du prix par rapport à la saison dernière où le prix bord champ était de 1100 FCFA le kg au cours de la campagne principale.

Pour compenser cette baisse, il a demandé aux opérateurs de la filière, en particulier les producteurs, de mettre l’accent sur la qualité. A ce niveau, il s’est félicité du rang de la délégation régionale d’Agboville, classée 5ème sur 13 avec une production de 5996 T de cacao, soit une hausse de 34% par rapport à la campagne 2015-2016.

Aux responsables des coopératives qui souhaitaient une augmentation de leur marge bénéficiaire de 80 FCFA, le responsable du Conseil du café-cacao a demandé de présenter des bilans justificatifs en fin de campagne pour permettre au Conseil d’en juger l’opportunité.

Il a exhorté les producteurs à tout mettre en œuvre pour éviter la fuite des produits vers les pays voisins au motif que les prix seraient plus relevés là-bas.

Yy/kp/ AIP

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com