L’agriculture africaine se met à l’heure des applications mobiles

28 août 2017

28 Août (financialafrik) – L’Afrique est un continent où la téléphonie mobile prend une place prépondérante dans la vie des habitants. Toujours accrochés à leur portable, les Africains sont 60 % à posséder un téléphone, notamment les urbains qui se servent de la téléphonie comme moyen de paiement.

Des transactions financières qui vont souvent au-delà des utilisations faites en Europe. Ainsi, éleveurs et agriculteurs au Kenya peuvent bénéficier de microcrédits grâce à une application installée sur leur téléphone. Une modernité qui n’en est presque pas une dans un pays où la moitié des échanges d’argent se font par téléphone.

 Mais les applications mobiles sont très variées et permettent aux agriculteurs d’ouvrir un champ des possibles extraordinaire et qui bien utilisé permet d’engranger de meilleurs rendements et revenus issus de la terre. Les agriculteurs qui ont la chance de posséder une connexion sur leur portable (les zones rurales sont nettement moins bien desservies) utilisent de plus en plus de précieuses applications qui concernent évidemment la météo et les différents épisodes à anticiper pour ensemencer, travailler le sol, récolter au meilleur moment possible.
Les données proposées sont assez poussées et sont issues de satellites européens ou américains. La révolution agricole est en marche et est promise à de bons résultats rendus d’autant plus nécessaires que selon les prévisions des agences internationales, la population du continent va beaucoup s’accroître dans les années à venir et représenter un quart de la population mondiale (près de 2 milliards de personnes). Lire la suite sur financialafrik.com

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com