Agrobusiness : Christophe Yapi, Dg de Monhévea rompt le silence et parle au chef de l’Etat

22 août 2017

(22 aout),Christophe Yapi, a rompu avec le silence dans lequel il s’était muré depuis quelque temps. Alors que le recensement des souscripteurs dans le cadre des remboursements initiés par le gouvernement doit s’achever le 24 aout prochain, le Directeur général du Groupe Agronomix s’est confié dans la communication que voici.

Chers souscripteurs et observateurs de l’agro-business Je voudrais saisir cette opportunité pour vous remercier pour votre bravoure et votre hauteur d’esprit. J’ai décidé de parler à cause de vous qui me faites confiance, oui je suis meurtri de savoir que vous souffrez et que d’autres sont décédés.

Est-il nécessaire de faire un rappel des évènements qui ont plongé l’agrobusiness dans le chaos ? j’ai décidé de nous en faire l’économie car encore dernièrement, nos avocats poursuivent les banques qui ont décidé de passer outre les règles élémentaires pour collaborer avec l’administrateur séquestre. La Côte d’Ivoire s’est classée premier pays agricole et est vue par les investisseurs comme l’un des pays les plus aptes à relever les défis de l’agriculture. Ce n’est certainement pas le fruit du hasard n’en déplaise aux détracteurs de l’agro-business. Nous avons travaillé pour hisser le pays à ce niveau. Nous avons tour à tour mis en place l’infrastructure, eu accès au marché et finalement étions au niveau de la transformation et de l’industrialisation lorsque nous avons été freinés.

A relire: Agrobusiness/ Voici où en sont les remboursements

Nous croyons que l’agriculture intelligente va supporter la croissance de l’Afrique. Vous observerez à juste titre que les pays où nous avons fait des investissements colossaux connaitront également un rayonnement tel que celui de la Cote d’Ivoire. Le courage ne nous a jamais manqué en tant que groupe mais nous avons toujours privilégié la négociation empreinte d’humilité et de respect hélas, nous n’avons jamais eu en face une volonté ne serait-ce que pour écouter encore moins pour discuter. Nous avons investi beaucoup de temps, d’énergie et d’argent sans résultat probant alors nous avons décidé de faire tabula rasa de cet épisode et ainsi regarder avec vous, l’avenir si prometteur.

Aujourd’hui, l’enjeux c’est vous, clients de MH qui m’avez donné la force de saisir des opportunités à travers cette crise et de faire des choix judicieux. Je ne suis pas né riche et je n’en suis pas complexé mais j’ai décidé de ne pas mourir pauvre, vous comprenez aisément pourquoi mon objectif majeur c’est qu’on soit nombreux à ne pas mourir dans la misère. C’est possible de partager des retours juteux qui ne souffrent d’aucune ambiguïté.lire la suite ici

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com