Le gouvernement ivoirien mise sur l’agriculture

1 août 2017

1 Août (Africa Diligence) – C’est le Président de la République « himself » qui a dit cela : Le gouvernement de Côte d’Ivoire est déterminé à améliorer constamment le secteur agricole qui constitue la clé du développement économique.

Le Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF) a trouvé avant son ouverture officielle le 4 septembre prochain un ambassadeur de marque en la personne d’Alassane Dramane Ouattara, Président Ouattara de Côte d’Ivoire. En effet, ce dernier a soutenu que l’ensemble de son gouvernement est résolu à transformer l’agriculture de son pays en moteur de croissance économique inclusive. Le Président Ouattara a profité de l’occasion pour inviter un certain nombre de ses pairs chefs d’États, des ministres, des dirigeants commerciaux et des entrepreneurs de la région et de la planète à prendre part à l’AGRF 2017 qui se déroulera sous son patronage.

Premier pays africain francophone à abriter le Forum, la Côte d’Ivoire est saluée en tant que leader qui a su mettre l’agriculture au centre de la transformation économique. Elle compte parmi le peu de pays africains qui ont réalisé les plus importants investissements dans l’agriculture, ce qui a entraîné une augmentation considérable de la productivité agricole et de la performance économique globale. Ces pays constituent un exemple remarquable de la capacité de l’agriculture à redresser la situation économique du continent.

Le Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF) est une plateforme qui permet aux leaders mondiaux et africains d’élaborer des plans d’action pragmatiques capables de promouvoir l’agriculture africaine. Créé en 2010, il est devenu la principale plateforme de rencontre agricole au niveau africain qui réunit une gamme d’importantes parties prenantes du paysage agricole africain en vue de discuter et élaborer des plans concrets visant à réaliser la révolution verte en Afrique. « Nous sommes très reconnaissants au Président Ouattara et à son Gouvernement pour leur leadership continu en matière de promotion de l’agriculture en tant que moyen le plus sûr de parvenir à une croissance économique inclusive et à la création d’emplois. Nous les remercions d’abriter l’AGRF cette année. Des exemples d’ailleurs nous montrent qu’aucune région du monde n’a réussi à développer une économie diversifiée et moderne sans avoir préalablement assuré la réussite de son secteur agricole. Cela s’applique pour l’Afrique où le secteur agricole dispose de la plus grande capacité à créer des emplois pour les 10 à 12 millions de nouveaux jeunes travailleurs qui entrent chaque année sur le marché du travail », a déclaré Strive Masiyiwa, Président fondateur d’Econet Wireless et Président du Conseil d’administration de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).

Le Forum analysera également les innovations et les interventions sur le terrain afin de s’assurer que les petits exploitants agricoles et les petites entreprises agricoles constituent les principaux moteurs et bénéficiaires de la transformation du secteur agricole en Afrique.

Co-abrité par le gouvernement de Côte d’Ivoire, l’AGRA et la BAD, le Forum connaîtra la participation de plus de 750 délégués et dignitaires de haut niveau dont des chefs d’État africains – anciens et actuels, des ministres de l’Agriculture et des Finances, des dirigeants d’entreprises, des agriculteurs, des entreprises agroalimentaires privées, des institutions financières, des organisations non gouvernementales, la société civile, les médias, des scientifiques, des partenaires de développement ainsi que des partenaires techniques.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com