Le Pasres encourage les recherches en matière de valorisation des potentialités nutritionnelles de l’igname

26 juillet 2017

26 Juil. (abidjan.net) – Valorisation des ignames riches en amidon résistant dans la production de pain composé à faible index glycémique tel est le thème d’une conférence initiée par le Programme d’appui Stratégique à la Recherche Scientifique ( PASRES) ce mardi 25 juillet à Abidjan-plateau.

L’objectif assigné à cette conférence est de porter à la connaissance du grand public les résultats des travaux de recherches sur les potentialités nutritionnelles des variétés d’ignames de texture dures dites de ’’ mauvaises qualités’’, les usages technologiques alternatives de ces variétés d’igname et les intérêts nutritionnels et diététique lié à la consommation des produits de pain composés issu de ces variétés d’igname dans le cadre des mesures hygiéno-diététiques de lutte et de contrôle du diabète de type 2.

Selon Olivier Kouadio, conférencier du jour, l’igname est une importante culture vivrière dans le monde servant d’aliment de base à des plusieurs personnes et singulièrement en Cote d’Ivoire. Ainsi le role de l’igname dans la sécurité alimentaire a amené des centres de recherches et developpement agricole à intensifier leur activité en vue d’accroitre la producitivité. Pour lui, au regard de l’importance nutritionnelle de l’amidon résistant dans les régimes alimentaires de diabétiques de type 2 du fait de leurs propriétés hypoglycémiantes, des essais de valorisation en pain composé ont été effectués. Ainsi, les résultats indiquent qu’il est possible de substituer 30% de la farine de blé par la farine d’igname et obtenir du pain d’index glycémique bas inférieur à 50 % bien apprécié des consommateurs. ’’ la valorisation de l’igname ouvre la voie à des applications nutritionnelles et diététiques novatrices dans le cadre des mesures hygiéno-diététiques de lutte et de contrôle du diabète de type 2 ” a-t-il mentionné.Ainsi il a invité les populations à la consommation du pain composé et de certaines variétés d’ignames friables dite de ’’ bonne qualité’’.

Bien avant, Dr Yaya Sangaré, secrétaire exécutif du Pasres a indiqué que cette activité s’inscrivait dans le cadre de la valorisation des résultats de la recherche scientifique mené par le programme ivoiro-suisse de financement de la recherche scientifique qui a parrainé 175 projets en vue de la valorisation économique des résultats de la recherche pour réduire la marge des plus de 40 % de pauvres au profit des 77 % de moins de 35 ans d’ivoiriens, selon le secrétaire exécutif du PASRES, Dr Yaya Sangaré.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com