Lancement du Programme National de Recherche sur l’Anacarde

13 juillet 2017

Grand-bassam, 13 Juil. (Agrici.net) – Le Conseil du Coton Anacarde dans l’objectif de consolider la place de la Côte d’Ivoire au rang de 1er producteur mondial d’anacarde et renforcer le développement de la filière en Côte d’Ivoire a lancé officiellement le début de la phase de mise en œuvre du PNRA.

C’est dans le cadre enchanteur de l’hôtel Afrikland de Grand bassam que se sont réunis les différents acteurs de la filière anacarde ainsi que les autorités impliqués pour donner le top départ de ce programme qui va consister à contribuer à l’amélioration durable du revenus des acteurs de la chaine de valeurs anacarde, pr l’intensification écologique de la production et la valorisation des produits et sous produits de l’anacarde, de façon à doubler la production et à transformer au moins 50% de cette production d’ici 2030.

Cet programme est articulé autour de 6 axes importants dont:
-L’amélioration variétale et agronome élaboré par le CNRA;
-La biotechnologie élaboré par l’UNA;
-La défense des cultures élaboré par l’UFHB et ke l’UJLoG;
-La valorisation des produits de l’anacarde mis en œuvre par l’INPHB;
-La socioéconomie et l’environnement par l’UFHB;
-Et la coordination et la diffusion mise en oeuvre par le CCA et le FIRCA.

Ce sont en tout, 23 chercheurs de haut expérimentés issus de 6 principales institutions de formation et/ou de recherche qui piloteront les activités de recherche du PNRA.

Selon Professeur Zoro Bi, chercheur de l’Université Nangui Abrogoua, le PNRA après 2 ans de reflexion sur le devenir en termes de productivité et de compétitivité de la filière anacarde, le lancement de ce programme procure une immense joie aux chercheurs qui vont contribuer au développement de la filière et aussi permettre à la Côte d’Ivoire d’être au devant de la recherche pour le développement de l’anacrde en Afrique et dans le monde entier.

Quant au DG du Conseil Coton Anacarde, Adama COULIBALY, s’exprimant sur les résultats attendus du PNRA, il a affirmé que la vocation de ce programme est de passer au 3kg par arbre à des arbres qui produisent 12 à 15 kg/an dont 1200 à 1500 kg/ha. Pour ce qui est de la recherche il faut qu’elle puisse trouver des techniques de transformation locale les noix de cajou afin de ne plus exporter les noix de cajou brutes.

Notons que le PNRA s’étend de 2018 à 2022 avec un budget de 9 milliards et sa coordination, son suivi et son évaluation seront assurés par le Conseil du Coton Anacarde avec la collaboration du FIRCA.
agrici.net – Agriculture de Côte d’Ivoire – Actualités – Ivory Coast
agrici.net premier portail sur l’actualité agricole ivoirienne à Abidjan, Agriculture de Côte d’ivoire, Ivory Coast. L’information en directe.
agrici.net

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com