Bondoukou : « Avec la FENACIVICI, le district du zanzan aura un autre visage »

9 mai 2017

09 Mai (agrici.net) – Le président de la chambre régionale de l’agriculture du Gontougo, M Mouroufié Daouda Ouattara a visité en compagnie de M. Bamba Karim, responsable de l’entreprise qui a obtenu le marché de construction de l’unité industrielle de transformation de la tomate à Bondoukou.

Cette sortie sur les sites de la construction de l’usine de la transformation de la tomate ainsi que du marché de gros de la cité des milles mosquées s’est effectuée ce dimanche 7 mai. Le président Mouroufié Ouattara a dit toute sa satisfaction de voir un de ses rêves devenir une réalité. Les travaux des chantiers de Bondoukou pourront bientôt démarrer après ceux de Tanda.

Le district du zanzan qui comprend les régions du Bounkani et du Gontougo grâce à la fédération nationale des coopératives de vivriers de Cote d’Ivoire (FENACOVICI) dont la présidente du conseil d’administration n’est autre personne que Madame Irié Lou Colette, de l’implantation d’une unité de transformation de riz à Tanda, d’une unité de transformation de tomate ainsi que d’un marché de gros à Bondoukou enfin de l’implantation d’une unité de transformation de maïs à Bouna.

Pour le président de la chambre régionale de l’agriculture de Bondoukou, le zanzan tout entier sera à jamais reconnaissante envers la présidente Irié Lou Colette. Le zanzan n’a jusqu’ à présent aucune unité industrielle « avec la FENACOVICI, le district du zanzan aura un autre visage », a-t-il déclaré. Celui qui sous son mandat à la tête de la direction régionale de l’agriculture permet au district tout entier de bénéficier de ces projet d’une valeur de 12 milliards, M Mouroufié ne cache pas sa satisfaction « merci à la FENACOVICI, c’est une satisfaction personnelle pour moi d’avoir été un jour utile à ma région.

L’usine de tomates de Bondoukou va embaucher 1000 personnes », précise t’il. Le projet de la valorisation de la culture de la tomate dans le district aura plusieurs phases « Il s’agit de fiancer la production de la tomate, ensuite il y aura la mécanisation des la filière afin de rendre la matière première toujours disponible et toujours abondante quelque soit les saisons. », explique t’il.

Heureux de fouler les sites des projets qu’il vient d’avoir après un appel d’offre, M Bamba Karim responsable de l’entreprise qui vient de bénéficier des marchés de Bondoukou, dit être prêt à commencer les travaux pour satisfaire les attentes des responsables de la FENACOVICI, de la chambre régionale de l’agriculture et des autorités de la région «nous attendons qu’on nous signe les différents contrats pour commencer très rapidement les chantiers. Nous sommes prêts. Les travaux vont durer 6 mois », a-t-il promit.

Kanigui Bilguisse

Comments

comments

,
Newsletter Powered By : XYZScripts.com