Ouverture de la 95ème session ordinaire de l’Icco : Le Ministre Souleymane Diarrassouba invite les pays membres à harmoniser leurs politiques et stratégies face aux défis de l’économie cacaoyère

27 avril 2017

27 Avr. (Abidjan.net) – Le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a présidé ce mardi 25 avril 2017, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture de la 95ème session ordinaire de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO).

Lors de son allocution, Souleymane Diarrassouba est revenu sur la pertinence de la proposition de la Côte d’Ivoire d’accueillir le siège de l’ICCO à Abidjan. « En vérité, si cette demande visait à rapprocher l’organisation des producteurs, elle traduisait également et surtout l’engagement de l’Etat ivoirien à assumer les responsabilités qui étaient les siennes au moment où notre organisation faisait face au défi du paiement de loyers de plus en plus élevés à Londres ».

Selon le Ministre ivoirien du Commerce, l’Etat de Côte d’Ivoire, pour donner forme à cet engagement, a décaissé d’importantes ressources pour faciliter d’une part, la réhabilitation du siège provisoire « inauguré ce matin » et, d’autre part, le transfert effectif des équipes techniques, des équipements et des effets personnels à Abidjan.
Il a en outre souligné que loin de sonner la fin des engagements des pays membres, l’installation de l’ICCO à Abidjan, dans un contexte où l’économie cacaoyère appelle des réformes innovantes et courageuses, ouvre de nouvelles perspectives, elles-mêmes déclinées des défis importants qu’il revient à tous de traiter dans la solidarité et l’intérêt bien compris des parties. Lire la suite sur Abidjan.net

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com