Entretien avec Patrick LOGBO (Président des jeunes riziculteurs de Gagnoa): « La riziculture nourrit son homme. Elle est très rentable»

26 avril 2017

26 Avr. (Agrici.net) – Agrici.net a tendu son micro à Patrick LOGBO, président des  du département de Gagnoa. Dans cet entretien celui-ci nous donne les raisons qui l’ont poussé à s’investir dans le domaine. LOGBO Patrick évoque aussi les difficultés qui minent le secteur.

Agrici.net : Pourquoi êtes vous entrez dans le domaine de la riziculture ?

Patrick LOGBO : Je me suis investi dans le domaine parce que j’aime beaucoup la culture du riz. C’est vraiment une culture par excellence. La riziculture est très rentable. Depuis que je suis dans le secteur j’arrive à scolariser mes enfants et m’occuper de ma petite famille. Sachez que la riziculture nourrit énormément son homme car avec une superficie d’un hectare vous pouvez facilement avoir prés de 6 tonnes de riz. Ce qui équivaut à un peu plus de 800.000 FCFA à la vente.

Agrici.net : Quels sont les difficultés du secteur ?

Patrick LOGBO : Elles sont énormes. Il y’a d’abord le problème des produits phytosanitaires qui sont souvent inaccessible du fait de sa cherté. Le produit npk uré coûte plus de 15 000 FCFA l’unité. Vous comprenez donc que ce sont des produits qui coûtent très cher. A coté de ce problème, il y’a également la surveillance contre les oiseaux et aussi le changement de la pluviométrie. Voila donc les quelques difficultés que nous avons sur le terrain.

Agrici.net : Avez-vous le soutien des cadres de la région du Goh ?

Patrick LOGBO : Oui il y’a le directeur général de l’office du développement de la riziculture qui nous aide beaucoup. M. Dembélé Yacouba a offert récemment des machines aux jeunes riziculteurs du département de Gagnoa. Il le fait pour nous aider. Il nous apporte aussi un appui financier. Le ministre Maurice Kakou Guikahué soutien également les jeunes riziculteurs de la localité. Nous tenons aussi à lui dire merci. Nous n’oublions pas des personnalités tel que Zekré Alexis et Touré Aya virginie qui sont des éminents cadres de la région.

Agrici.net : Quel est l’appel que vous pouvez lancer aux jeunes de Gagnoa ?

Patrick LOGBO : Les jeunes doivent être disponible et dévouer. Nous avons mis une association en place pour les conseiller. Ils peuvent prendre attache avec nous .Nous avons des experts qui sont prêts à les appuyer. Nous les attendons, bientôt nous irons vers les jeunes déscolarisés pour les sensibiliser à s’investir dans le secteur. (…)

Aux jeunes qui sont dans les villages de Gagnoa, je leur demande de prendre conscience. Ils doivent suivre notre exemple car l’agriculture ne trahit jamais. Elle nourrit son homme.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com