Phénomène d’agrobusiness : les populations ont été induites en erreur et ont participé à une activité dont elles ignorent les règles (Ministre)

22 février 2017

22 Fév. (Abidjan.net) – Dans une interview qu’il a accordée au confrère de la Radiodiffusion Télévision ivoirienne (RTI), le Ministre de l’Economie et des Finances Adama Koné a réaffirmé la détermination du Gouvernement à mettre en œuvre les décisions prises dans le cadre de ce qu’il convient d’appeler “l’affaire des entreprises d’agrobusiness”. Il a invité les souscripteurs aux produits des entreprises d’agrobusiness à se mobiliser pour s’inscrire dans les différentes agences du Trésor munis de la preuve de leur souscription en vue du remboursement du capital investi.

” Le gouvernement estime que les populations a été induites en erreur et ont participé à une activité dont elles ignorent les règles. Le gouvernement a donc décidé de rembourser le capital investi.”, a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances pour justifier la décision du Gouvernement de procéder au remboursement des souscripteurs des entreprises d’agrobusiness.

En réponse à ceux qui estiment que l’Etat devrait dégéler les comptes des entreprises et leur permettre de payer les retours sur investissement, le ministre Koné Adama reste catégorique. ” Aucun modèle économique au monde ne permet d’avoir un Retour sur investissement de plus de 100% en six mois”, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances. Selon Adama Koné, il était évident qu’à termes, certains souscripteurs se fassent “gruger”. Car depuis août 2016 “les premiers signes d’étouffement du système” étaient visibles, a-t-il révélé.

« Selon les enquête, depuis le mois d’aout 2016, le système avait commencé à s’essouffler. Les remboursements avait commencé à connaître des difficultés », a-t-il précisé.

Concernant la décision du Gouvernement de mettre un terme aux activités de certaines entreprises d’agronusiness, Adama Koné indique qu’elles ne sont pas autorisées à exercer les activités relatives à l’appel public à épargne. Activité qui par ailleurs obéit à une reglémentation communautaire.

Lancées le lundi 20 février, les inscriptions dans les agences du Trésor public en vue du remboursement aux souscripteurs de leur capital investi, prendront fin le samedi 25 février.

Les souscripteurs doivent se rendre s’inscrire et faire la preuve de souscriptions. Cette liste va être confrontée avec celles trouves dans les comptabilités des promoteurs et auprès des banques pour validation.
« C’est après confrontations de ces 3 sources que nous allons passer véritablement aux remboursement », a rassuré le ministre.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com