Café-Cacao : le 2ème avenant du programme triennal 2013-2016 de recherche sera signé jeudi

1 août 2016

01 août 2016 (agrici.net) Dans le cadre de sa mission de développement de la cacaoculture et la caféiculture, le Conseil du Café-Cacao, organe unique en charge de la gestion de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire, finance des activités de recherche agronomique et de conseil agricole en faveur des producteurs pour une intensification durable du système de production.

Ces activités sont réalisées dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National de Développement Durable de la Filière Café-Cacao dénommé Programme Quantité-Qualité-Croissance (Programme 2QC), dont l’un des axes majeurs est relatif à l’amélioration de la productivité des vergers de cacaoyers et de caféiers, énonce un communiqué de presse du Conseil du Café-Cacao transmis lundi à l’AIP .

Le Conseil du Café-Cacao a délégué la maîtrise d’ouvrage des activités de recherche et de conseil agricoles au Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA). A cet effet, un programme triennal 2013-2016 a été élaboré et est exécuté dans le cadre d’un contrat plan liant les deux structures et signé le 6 juin 2014.

A la faveur de la signature du deuxième avenant comptant pour la dernière année d’exécution du programme triennal, une cérémonie solennelle de signature sera organisée jeudi, pour un montant de 4,7 milliards de FCFA. Ce qui portera à 11,5 milliards de FCFA le montant total des financements mis à la disposition du FIRCA par le Conseil du Café-Cacao depuis 2014, car 6,8 milliards de FCFA ont déjà été exécutés au cours de la période 2013-2015.

Ces fonds servent au financement de projets de recherche agricole exécutés par le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) et qui ont pour but de proposer aux producteurs des solutions techniques d’adaptation du système de production aux effets du changement climatique. Le fonctionnement du dispositif de conseil agricole mis en place par l’ANADER et dédié à la filière café-cacao est également financé à partir de ces ressources.

Les semences sélectionnées de cacao, les plantules de café actuellement distribuées aux producteurs, ainsi que les technologies de lutte contre la maladie du swollen shoot diffusées aux producteurs sont les résultats des travaux réalisés grâce aux financements du Conseil du Café-Cacao. Depuis 2014, plus de 500 000 producteurs ont ainsi bénéficié des services du conseil agricole dédié mis en place au sein de l’ANADER.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com