Tag Archives: Technologie agricole: l’ANADER introduit le E-extension

25 juillet 2016

Technologie agricole: l’ANADER introduit le E-extension

Augustin-Yao-Attoh-ANADER-Int

Augustin Yao Attoh Directeur de l’Appui aux Filières de Productions Végétales et Animales

Depuis le début de cette année, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a introduit une nouvelle technologie dans son conseil agricole : le E-extension. M. Augustin Attoh-Yao, Directeur de l’Appui au Filières de Productions Végétale et Animale, département en charge de ce programme nous en donne les enjeux pour l’agriculture ivoirienne.

DCRP: M. Attoh Yao, Comment peut-on présenter le programme E-extension ?

L’évolution des approches de conseil agricole en Côte d’Ivoire est liée à celles de l’environnement du conseil agricole et de la perception même de celui-ci. Du point de vue conceptuel, la notion et les fonctions du conseil agricole ne se limitent plus désormais à la production mais elles intègrent les autres maillons de la chaîne de valeur des filières agricoles situés en amont et en aval (services d’intrants agricoles, transformation, commercialisation, etc.) ainsi que des enjeux majeurs du développement.
En Côte d’Ivoire, ces enjeux sont actuellement d’ordre environnemental, social et d’éthique : changements climatiques, préservation de l’environnement, réduction des risques, nutrition, lutte contre les pires formes de travail des enfants, lutte contre les inégalités basées sur le genre, lutte contre les pandémies (VIH/SIDA, paludisme), etc. On note également une évolution de la demande de services de conseil agricole impulsée par la forte dynamique de développement et de consolidation des filières agricoles observée depuis la relance de l’activité agricole au terme de la crise militaro-politique traversée par le pays de 1999 à 2011.
Dans ce contexte et pour faire face à tous ces enjeux et défis, l’ANADER se trouve dans le besoin d’adapter ses méthodes et outils classiques et/ou d’adopter de nouvelles méthodes alternatives ou complémentaires de conseil agricole qui lui permettraient d’accroitre son efficience globale et de répondre en temps réel aux besoins d’accompagnement des acteurs des filières agricoles.

Dans le même temps, l’on constate que la téléphonie mobile connaît un développement fulgurant en Côte d’Ivoire et les technologies mobiles sont de plus en plus adoptées comme technologies de choix pour fournir des services en TIC.
.
Afin de tirer avantage de cette dynamique, l’ANADER a pris l’option en 2013 d’introduire la vulgarisation agricole électronique (e-extension) dans sa démarche globale d’intervention avec l’accompagnement technique et financier de la Banque Mondiale à travers le PPAAO/WAAPP dont le FIRCA assure la coordination technique et fiduciaire. Elle bénéficie dans ce contexte de l’appui technologique de PREP EEZ, un opérateur basé au Ghana et qui a une certaine compétence dans ce domaine.

La phase pilote du projet a concerné 15 zones ANADER dans lesquelles les plates formes multi-acteurs initiées dans le cadre du PPAAO/WAAPP 1-B étaient les plus dynamiques (Abidjan, Adzopé, Tiassalé, Dabou, Agboville, Gagnoa, Daloa, vavoua, Bouaflé, San-pédro, Abengourou, Agnibilékrou, Daoukro, Bongouanou et Sinfra.

Au cours de cette phase, entre autres actions, environ 18 000 producteurs ont été enregistrés dans le système pour en être bénéficiaires à titre expérimental. En outre, les messages techniques à diffuser sur le serveur vocal concernaient six filières de productions végétales et …

Translate »
Newsletter Powered By : XYZScripts.com