Côte d’Ivoire : Barry Callebaut va investir 30 milliards Fcfa dans la transformation du cacao

22 mai 2018

La société SACO, filiale du groupe Barry Callebaut, géant mondial de la fabrication des produits à base du cacao envisage investir 30 milliards de francs CFA, soit près de 45,7 millions d’euros dans la transformation du cacao en Côte d’Ivoire.

C’est une nouvelle qui tombe à pic pour la Côte d’Ivoire et particulièrement sa filière cacao. Alors que les autorités du pays se mobilisent pour renforcer la transformation locale du cacao, la société SACO, filiale du géant mondial du cacao Barry Callebaut, a annoncé un plan d’investissement de 30 milliards de francs CFA, soit environ 45,7 millions d’euros dans la transformation du cacao dans les cinq prochaines années.

« Avec ce nouvel investissement, le groupe Barry Callebaut apporte la preuve que la Côte d’Ivoire offre d’excellentes conditions pour la transformation locale du cacao. Démontrant ainsi que de grands groupes peuvent investir dans l’industrie du Cacao en Côte d’Ivoire », a déclaré le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, à l’annonce de la nouvelle.

Pour le responsable gouvernemental, la Côte d’Ivoire prévoit de porter le niveau de la transformation locale de cacao de 35% à 50% d’ici 2020. Ceci dit, ajoutera le ministre de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, le pays ambitionne de passer le cap de 700.000 tonnes de fèves transformées localement alors qu’actuellement 580.000 tonnes sont broyées dans le pays.

Le ministre a souligné que pour atteindre cet objectif, le gouvernement a pris une série de mesures incitatives. Il s’agit par exemple de l’approvisionnement en matière première qui est à des coûts compétitifs, des accompagnements techniques et financiers ou encore de l’abattement sur le droit unique de sortie (DUS) qui est appliqué aux exportations de cacao, en fonction du niveau de transformation. Des mesures qui devraient contribuer à soutenir l’activité dans le secteur.

Notons que cette annonce a été faite lors de la cérémonie de lancement des travaux d’extension de l’usine de la société à Abidjan. Ces travaux qui seront terminés en 2019 constituent le premier acte du plan d’investissement. Ils devraient permettre à la société de produire du beurre, du tourteau et de la poudre de cacao.

La nouvelle ligne boostera la transformation du cacao, faisant passer la quantité de fèves transformées progressivement de 50.000 tonnes actuellement à 100.000 tonnes d’ici 2022. Egalement, l’autre usine de SACO sise à San Pedro au sud-ouest du pays, devrait voir sa production décuplée passant de 10 000 tonnes, à 130 000 tonnes

Comments

comments

Translate »
Newsletter Powered By : XYZScripts.com