Ethiopie : les exportations agricoles génèrent 478 millions de dollars en 8 mois

9 avril 2018

Les recettes liées aux exportations agricoles en Éthiopie se sont élevées à 478 millions de dollars au cours des huit premiers mois de l’exercice fiscal 2017-2018 qui a débuté le 7 juillet 2017, a-t-on appris auprès du département éthiopien en charge de l’agriculture. La même source a révélé que cette performance est malgré tout en deçà des attentes.
L’Éthiopie a fait fort durant les huit premiers mois de l’année fiscale, qui cours du 7 juillet 2017 au 06 juillet 2018, sur le plan des exportations des produits agricoles. Selon le ministère éthiopien l’agriculture et des ressources naturelles, qui présentait un rapport au Parlement éthiopien, durant cette période, le pays a gagné 478 millions de dollars grâce à ses exportations agricoles. Parmi les produits les plus exportés par le pays, on citera le café dont il est le premier exportateur en Afrique, le thé et les épices.

Rien que de juillet à novembre 2017, ces produits ont permis à l’Éthiopie d’engranger des recettes estimées à plus de 341 millions de dollars. L’Éthiopie exporte ses produits agricoles vers au moins 57 destinations dans le monde. Principalement le pays a comme débouchés, les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la France, la Belgique, l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud et le Soudan. Durant l’année fiscale précédente 2016-2017, selon Ethiopian Herald ces 8 pays ont importé à eux seuls plus de 86% du volume total des exportations agricoles éthiopiennes.

L’agriculture est d’une importance capitale en Éthiopie. Même si le pays aspire à devenue une véritable économie industrielle, il reste fortement dépendant de son secteur agricole qui fait vivre environ 80 % de sa population estimée à 100 millions d’habitants. Selon les autorités, les recettes engrangées par le secteur agricole représentent 39% du PIB.

Une performance en deçà des attentes
Malgré tout, cette performance enregistrée par le secteur agricole insuffisante pour les autorités éthiopiennes. Les 478 millions de dollars restent inférieurs au montant de 538 millions que l’État éthiopien avait prévu de réaliser à travers ses exportations agricoles sur les huit premiers mois de l’exercice financier 2017-2018. D’ailleurs, alors qu’il ne reste que trois mois environ pour que l’année fiscale arrive à terme, ces chiffres compromettent les ambitions des autorités qui s’attendaient à l’issue à 1,18 milliard de dollars de recettes. Devant les Parlementaire, le ministre de l’agriculture et des ressources naturelles, Eyasu Abreha, a expliqué que ces résultants décevants pour le pays, sont à imputer à la volatilité des prix de certains produits sur le marché international et à l’imposition d’une taxe sur la valeur ajoutée par plusieurs importants pays importateurs.

Comments

comments

Translate »
Newsletter Powered By : XYZScripts.com