Promotion de la coopération Maroco-Argentine en Agriculture

31 mars 2018

Le Maroc est un acteur de premier plan dans la région et un partenaire stratégique de l’Argentine (Chef de la diplomatie argentine).
Le ministre argentin des Relations extérieures, Jorge Faurie, a affirmé que le Maroc est considéré comme un acteur de premier plan dans la région et un partenaire stratégique pour l’Argentine.

Dans un entretien accordé à la MAP, à la veille de sa visite vendredi au Maroc, le chef de la diplomatie argentine a indiqué que ce déplacement a pour objectifs de discuter des moyens de renforcer les relations bilatérales dans de nombreux domaines, en particulier les volets politique et économique.

“Le Maroc est un acteur de premier plan dans la région et de ce point de vue, il constitue un partenaire stratégique pour notre pays et revêt une importance et une priorité, surtout depuis son retour, l’année dernière, au sein de l’Union africaine”, a-t-il dit, soulignant que “le Maroc est un pays d’une importance notamment en raison de son emplacement géographique stratégique en tant que plate-forme pour accéder à certaines zones de l’Afrique, de même qu’il représente un marché de consommation qui enregistre une croissance continue”.

Après avoir fait observer que le niveau des échanges commerciaux entre les deux pays est en deçà des aspirations, il a souligné la nécessité d’augmenter ces niveaux, d’autant plus que les deux pays doivent approfondir leurs relations commerciales et présenter des nouvelles possibilités de coopération.

En se référant aux aspects de coopération avec le Maroc, le ministre argentin des Relations extérieures a dit que “nous sommes très intéressés par l’approfondissement de la coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques dans l’industrie et la médecine, d’autant plus que l’Argentine a accumulé une grande expérience dans ce domaine”.

M. Faurie a également estimé qu’il est possible de promouvoir la coopération dans le domaine de l’agriculture familiale grâce à des innovations technologiques appliquées à la production agroalimentaire et à la création de projets qui aident au mieux les petits et moyens agriculteurs à accéder à des canaux de commercialisation moins complexes, outre des projets d’accès à l’eau, les études environnementales et le domaine phytosanitaire, en faisant état de nombreuses opportunités de développement de projets de coopération.

D’autre part, M. Faurie a rappelé le lancement par son pays d’un plan de coopération avec l’Afrique 2016-2019, qui ouvre de nouveaux horizons depuis les deux continents, non seulement avec l’Argentine, mais aussi avec le Marché commun du Sud (Mercosur), en soulignant que des études de faisabilité sont menées en plus d’une série de réunions afin d’aboutir à un accord commercial entre le Mercosur et le Maroc.

Et d’ajouter que le Mercosur négocie avec les différents acteurs hors Union européenne (UE), comme le Canada, et va bientôt lancer des négociations avec Singapour, le Japon, la Corée du Sud et d’autres pays, en soulignant qu’il y a beaucoup d’intérêt de poursuivre le dialogue exploratoire avec le Maroc, et si un accord est trouvé, le flux des produits agricoles et produits industriels augmentera de manière considérable.
(source Agrimaroc.ma)

Comments

comments

Translate »
Newsletter Powered By : XYZScripts.com