6e Forum des Affaires UE – Afrique : ‘’La cacaoculture l’un des secteurs les plus sûrs pour offrir des opportunités à la Jeunesse’’ (Sangafowa Coulibaly)

29 novembre 2017

(abidjan.net) Invité à se prononcer sur les Opportunités d’investissement dans la chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest, dans le cadre du 6e Forum des Affaires UE – Afrique, le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural ivoirien Mamadou Sangafowa Coulibaly a plaidé pour la modernisation de l’agriculture et notamment la cacaoculture, qui selon lui reste ‘’l’un des secteurs les plus sûrs offrir des opportunités à la jeunesse africaine.

Outre moderniser l’agriculture, le Ministre ivoirien a estimé surtout qu’il faut faire en sorte de rendre cette agriculture rentable pour le producteur. ‘’Tant que le producteur ne reçoit que moins de 4% de ce que paie le consommateur final, il y’aura toujours des problèmes’’, a dit Mamadou Sangafowa Coulibaly. Réussir le pari de la modernisation de l’agriculture nécessite le concours du secteur privé, a estimé le Ministre Ivoirien. Si l’on veut lutter efficacement contre l’immigration clandestine avec son corollaire de traite d’esclaves, il faut investir dans l’agriculture afin de la rendre plus attractive et ainsi motiver la jeunesse à s’y intéresser, a recommandé Mamadou Sangafowa Coulibaly.

L’Union européenne et la Coopération allemande se sont engagées à appuyer la Côte d’Ivoire dans sa politique de modernisation de l’agriculture en générale et plus spécifiquement concernant le cacao. Au nom de la Commission de l’Union européenne, M. Régis a indiqué que pour que les jeunes s’intéressent à la culture du cacao, il faut moderniser la cacaoculture afin de permettre d’accroître les revenus’’.

C’est 24 millions d’euros que la coopération allemande a investi dans la cacaoculture. Depuis 2014, le Gouvernement allemand investi environ 1,5 million d’euros annuellement dans la cacaoculture.

Cette session en marge du 6e Forum des Affaires UE-Afrique avait pour but de susciter la réflexion sur le potentiel de la chaîne de valeur du cacao pour l’agriculture et les zones rurales en Afrique afin de générer des revenus, des emplois et des perspectives d’avenir pour la jeunesse africaine.

Elisée B.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com