Discours d’ouverture du SARA 2017 du MINADER

17 novembre 2017

 

CEREMONIE D’OUVERTURE
DE LA 4ème EDITION DU SARA,
7 AU 26 NOVEMBRE 2017 

 

 

 

DISCOURS DU MINISTRE DE L’AGRICULTURE
ET DU DEVELOPPEMENT RURAL

 

 

— vendredi 17 novembre 2017,
Parc des Expositions

 

Excellence Monsieur le Président de la République;

Excellence Monsieur le Vice-Président;

Monsieur le Ministre sud-africain de l’agriculture Représentant leVice-Président de la République de l’Afrique du Sud ;

Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ; 

Excellence Monsieur le Premier Ministre ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Madame la commissaire de l’Union Africaine en charge de l’Agriculture ;

Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique ;

Mesdames et Messieurs les élus ;

Mesdames et Messieurs les membres du Corps Préfectoral ;

Mesdames et Messieurs les Partenaires Techniques et Financiers ;

Mesdames et Messieurs les acteurs du secteur agricole ;

Distingués Chefs traditionnels ;

Chers braves producteurs ;

Mesdames et Messieurs de la presse ;

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

L’honneur me revient de prendre la parole, au nom de mes collègues en charge des ressources animales et halieutiques, des eaux et forêts et de l’environnement ainsi qu’à mon nom propre, pour souhaiter à chacune et à chacun de vous la bienvenue à la 4ème  édition du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA) dont le thème est : « Transformation structurelle de l’économie agricole face aux changements climatiques ».

Excellence Monsieur le Président de la République,

Toute la grande famille de l’agriculture de notre pays, et même au-delà, s’honore de votre constante sollicitude.

En effet, il y a à peine deux mois que vous présidiez en personne, ici à Abidjan, la 7ème édition du Forum pour la Révolution verte en Afrique, la première du genre en Afrique francophone.

Aujourd’hui, nous sommes à nouveau rassemblés autour de vous pour la cérémonie d’ouverture de la 4ème édition du SARA.

Voilà pourquoi, l’ensemble du secteur agricole m’a chargé d’une mission, que je trouve personnellement difficile, celle de trouver les mots qui conviennent pour vous traduire leur reconnaissance et leur infinie gratuite.

Plus que des mots, je crois qu’il n’y a pas meilleur témoignage de leur gratitude que leur extraordinaire mobilisation de ce matin et le “standing ovation” que je leur demande de vous réserver maintenant.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

C’est le lieu pour moi de saluer chaleureusement la présence parmi nous des 19 Ministres Africains en charge de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche qui ont effectué le déplacement d’Abidjan en provenance de 17 pays, pour répondre à notre invitation.

Monsieur le Ministre Sud-africain de l’agriculture et Cher Ami,

En choisissant votre pays comme pays à l’honneur de la présente édition du SARA, nous avons voulu faire bénéficier notre sous-région de l’expertise reconnue de l’Afrique du sud dans le domaine agricole et contribuer ainsi à l’amélioration du volume des échanges entre votre pays et notre espace communautaire.

C’est donc avec satisfaction que nous accueillons la grande mobilisation de votre pays à ce salon. Vous voudriez bien transmettre nos sincères remerciements aux autorités de votre pays.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Ainsi qu’il vient de vous être présenté à travers le film, le SARA 2017 se veut plus attractif.

Notre but ultime, conformément à la vision du Chef de l’Etat, et sous la supervision du PremierMinistre, est de stimuler une croissance soutenue de l’investissement privé agricole en Côte d’Ivoire et dans la sous-région pour permettre à ce secteur de faire face aux nombreux défis et attentes dans un contexte de croissance démographique et d’amenuisement continue des ressources naturelles.

Le SARA n’est donc pas une foire agricole où l’on vient simplement acheter et vendre des produits.

Pour les professionnels, le SARA est un Salon feutré au propre comme au figuré où l’on vient échanger des expériences, nouer de solides partenariats et établir de bonnes relations d’affaires.

Pour le grand public et les jeunes, c’est un espace de découverte et de divertissement permettant de susciter des vocations d’agriculteurs notamment chez les jeunes.

Pour les pouvoirs publics, c’est un espace d’échange d’expériences pour un meilleur ciblage des politiques publiques.

C’est pour tenir compte de cette orientation du SARA, que le comité scientifique sous la supervision du commissariat Général du salon, a prévu plusieurs Conférences, panels, et ateliers pendant le salon et en marge de celui-ci, sur les 10 jours consacrés à cet événement.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de citer quelques temps qui meubleront ce salon.

Dès cet après-midi, nous aurons une conférence ministérielle sur le thème du salon avec pour orateur principal le Président de la Banque Africaine de Développement.

Mesdames et Messieurs,

Le Mercredi, les assises du salon placées sous la présidence du Premier Ministre Monsieur Amadou GON COULIBALY, seront consacrées à la table ronde sur le PNIA deuxième génération.

L’occasion pour moi de remercier le Premier Ministre pour toute l’attention qu’il a accordé à la formulation de ce programme et toutes les dispositions qu’il a fait prendre comme en 2015 pour la tenue de ce salon.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Les visites institutionnelles guidées lancées en 2015 avec l’assemblée nationale conduite par son Président S.E. Monsieur Guillaume KigbaforiSORO, ont connu un véritable engouement, tant auprès des institutions de notre pays qu’auprès des exposants.

Ces visites institutionnelles seront ouvertes par la Première Dame Dominique OUTTARA le Mardi prochain.

Le samedi 25, la cérémonie de clôture donnera l’occasion à certains acteurs du secteur agricole d’êtredistingués dans l’ordre du mérite agricole par SE Monsieur le vice-président Daniel KABLAN DUNCAN.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

À un an de la fin du PNIA 1, les résultats obtenus sont encourageants en ce sens qu’ils ont permis au secteur de renouer avec la croissance. La mobilisation des acteurs autour de ce salon est une preuve de la vitalité retrouvée de notre agriculture. Le défi pour nous est d’inscrire ces résultats dans la durée. Ce qui ne peut se faire sans revoir la structure actuelle de notre économie agricole et sans prendre en compte sa dimension sous-régionale et internationale.

Nous formulons donc le vœu que les nombreux ateliers, panels et conférences prévues à ce salon permettent d’enrichir la réflexion en prévision des prochains rendez-vous internationaux, tels que le sommet UA/UE, la conférence des Chefs d’Etats de l’UA en janvier 2018 et le sommet de Paris sur le climat en décembre 2017.

Nous plaidonsici pour que l’agriculture prenne la place qui lui revient dans l’agenda de ces différentes rencontres.

Mesdames et Messieurs,

Je ne peux clore mes propos, sans féliciter tous ceux qui ont travaillé nuit et jour à l’organisation de la présente édition. Notammentles membres de nos Cabinets, le commissariat Général, l’équipe de Voodoo Groupe et surtout les exposants venus d’horizons diverses.

Mesdames et Messieurs,

Pour terminer, je voudrais rappeler que le SARA donne l’occasion à la nation de reconnaître le mérite de nos braves parents producteurs. C’est dans ce cadre que recevront tout à l’heure des mains des plus hautes personnalités de la Côte d’Ivoire ceux des producteurs qui se sont distingués pendant ces deux dernières années.

Bienvenue au SARA 2017.

Je vous remercie.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com