Petite transformation agricole : CI Engineering présente ses offres aux femmes entrepreneurs

10 novembre 2017

(.fratmat.info) Pour le représentant de CI – Engineering , Raphaël Koffi, l’économie actuelle du pays doit sortir d’un système essentiellement agricole pour aller dans un système agro-industriel.
Petite transformation agricole : CI Engineering présente ses offres aux femmes entrepreneurs

La Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-CI) s’inscrit dans l’ambition du gouvernement de transformer 50% des matières premières agricoles à l’horizon 2020. C’est pourquoi, elle a organisé, le jeudi 9 novembre, à Abidjan-Plateau, une rencontre autour du thème « Appui technique et technologique à la petite transformation : offre de CI – Engineering ».
« Notre Institution, dans le cadre des actions de la mandature 2016 – 2022, a entrepris de développer une stratégie d’appui au développement des entreprises du secteur agro – industriel », a indiqué Mme Bocoum Rachida, représentant le président de la Cci-CI.
Selon elle, la Côte d’Ivoire dispose d’un immense potentiel agricole regorgeant d’importantes opportunités capables de permettre de créer suffisamment de valeurs, et répondre efficacement aux problématiques de la pauvreté et du chômage, notamment chez les plus jeunes. « En effet, si nous parvenons de mieux en mieux à transformer une partie de notre production, et ce en respectant les normes de qualité requises, nous serons à même de pouvoir satisfaire aux exigences de certains marchés internationaux et accroître substantiellement nos revenus », a-t-elle souligné.
Pour le représentant de CI – Engineering , Raphaël Koffi, l’économie actuelle du pays doit sortir d’un système essentiellement agricole pour aller dans un système agroindustriel. C’est pour cette raison que sa structure a présenté cette offre destinée aux acteurs de la petite transformation. « Cette offre se veut intégrale et évolutive en tenant compte des réalités de chaque entreprise », explique-t-il.
« Tant que nous produirons de manière artisanale, nous ne pourrons pas atteindre une certaine qualité de produits transformés. Donc avec l’apport de CI-Engineering, nous allons pouvoir produire en quantité et en qualité pour toutes les spéculations précises. Ce qui est intéressant avec cette entreprise, ils sont capables de nous fabriquer des équipements à la carte selon nos besoins spécifiques », s’est exprimée Coulibaly Alima, présidente du réseau national des agro- transformatrice de Côte d’Ivoire. Avant d’ajouter que depuis janvier 2017, son organisation et la Chambre de commerce ont initié une série de formation sur l’amélioration de la qualité des produits alimentaires transformés et sur les moyens de faciliter leur écoulement, d’où la rencontre thématique de ce jeudi.

Kamagaté Issouf

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com