La crise alimentaire mondiale au centre d’une réunion de haut niveau à Abidjan

8 novembre 2017

( APA-Abidjan) Abidjan (Côte d’Ivoire) – Une réunion de haut niveau initiée par le mouvement Scaling Up Nutrition (SUN) s’est ouverte, mardi, à Abidjan où elle se penche sur la crise alimentaire mondiale, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

A l’entame des travaux, le Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a regretté ‘’l’insuffisance du financement dans les secteurs clés, la santé, l’agriculture, les ressources animales et halieutiques, l’éducation, la protection sociale et l’hygiène qui limitent notre capacité d’action dans le domaine de la nutrition’’.

‘’La problématique de la nutrition est une réelle préoccupation mondiale et un problème de santé public. Ce fléau touche tous les pays du monde par sa double manifestation : la sous nutrition et la surnutrition’’, a fait savoir M. Duncan, indiquant que le gouvernement ivoirien a entrepris depuis quelques années, des actions dans ce sens.

‘’La Côte d’Ivoire est fortement engagée dans l’initiative faim Zéro (…) le gouvernement ivoirien a fait du développement du capital humain’’ une priorité, a-t-il soutenu, d’où son adhésion au mouvement SUN .

Selon la Coordinatrice du mouvement SUN, .Gerda Verburga, des efforts restent à faire en ce qui concerne la nutrition dans les pays, même si des actions sont fournies.

‘’Nous devons mieux faire. La Côte d’Ivoire est un pays membre du mouvement SUN, qui s’est intensifié et investit dans la lutte contre la malnutrition », a rappelé la Coordinatrice.

Le rapport 2017 du mouvement SUN révèle qu’au moins 10 millions d’enfants d’Afrique sont aujourd’hui considérés comme souffrant de surpoids.

Par ailleurs, 59 millions d’enfants d’Afrique souffrent de retard de croissance, c’est-à-dire que ces enfants sont trop petits pour leur âge en raison d’un manque de nutriments et subissent des dommages irréversibles de leurs capacités cérébrales.

L’Afrique est la seule région où le nombre absolu est en augmentation, en raison de sa forte croissance démographique. Par ailleurs, « 14 millions d’enfants d’Afrique sont considérés comme souffrant d’émaciation, ce qui signifie que leur poids n’est pas suffisant pour leur taille ».

Le rassemblement du mouvement mondial SUN (Scaling Up Nutrition) réunit à Abidjan, des leaders mondiaux de haut niveau issus de 60 pays. Près de 700 personnes y participent pour débattre de la lutte contre la malnutrition.

Cet événement phare du mouvement SUN créé en 2010, sous l’impulsion de l’ancien Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) Ban Ki-Moon est un moment important qui permet aux membres de faire le bilan des progrès réalisés et des difficultés rencontrées, de partager leurs innovations et de découvrir ce qui peut contribuer à réduire la malnutrition dans les différents pays .

SY/ls

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com