Côte d’Ivoire/ Le ministre Sangafowa Coulibaly visite le site du SARA 2017

5 novembre 2017

Abidjan– A moins de deux semaines de la 4ème édition du Salon internationale de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2017) prévu du 17 au 26 novembre, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly s’est rendu samedi sur le site devant abriter cet événement qui se veut la vitrine agricole de l’Afrique de l’Ouest.

Prévu pour se tenir sur le site du futur parc d’exposition, à quelques encablures de l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Port-Bouët (Abidjan sud), le SARA 2017 va connaître plusieurs aménagements et commodités améliorés par rapport à la précédente édition organisée en 2015.

Selon le directeur général de Voodoo Communication, l’agence en charge de l’organisation pratique du Salon, Fabrice Sawegnon, la présente édition compte dépasser les 200 000 visiteurs enregistrés au SARA 2015.

Ce “SARA grande dimension” promet neuf pôles d’exposition, quatre infirmeries, une sécurité renforcée avec trois sociétés privées qui vont déployer 350 agents (contre 150 en 2015) en plus des forces régulières de l’ordre, de grands chapiteaux bien climatisés, des parcs pour enfants, le ‘’SARA Village’’ avec ses espaces de restauration et culturels, un parking auto de 2000 places (contre 1 000 en 2015), des concours pour désigner les plus beaux animaux, etc.

Organisée selon le modèle de l’autofinancement, cette édition va s’enrichir en outre de diverses rencontres d’échanges (scientifiques) et d’affaires (B to B), a souligné M. Sawegnon, précisant que le prix d’entrée pour le grand public est fixé à 1000 FCFA pour les adultes et 500 FCFA pour les enfants.

Pour le ministre Sangafowa Coulibaly qui avait à ses côtés la commissaire générale du SARA, Mme Condé Touré Diénébou, ainsi que ses proches collaborateurs, toutes les parties prenantes notamment les acteurs du monde agricole ont quelque chose à gagner avec le Salon. Il a noté que les coûts des prestations seront justes, en conformité avec le rapport qualité/prix.

L’Afrique du Sud est le pays invité d’honneur du SARA 2017 qui porte sur « La transformation structurelle de l’économie agricole face au changement climatique ».

Le SARA vise à promouvoir la grande famille du secteur agricole (agriculture, élevage, pêche, agro-industrie, foresterie, agroforesterie). La première édition s’est tenue en 1997. Après la 2ème organisée en 1999, il y a eu 16 années de latence due aux différentes crises survenues dans le pays, avant l’édition de 2015 qui a porté sur « La promotion de l’investissement agricole durable ».

(AIP)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com