Agriculture : Le Conseil Café-Cacao veut freiner la fuite du cacao vers le Ghana

29 octobre 2017

(fratmat.info) Entre autres mesures arrêtées pour intensifier la lutte contre la fuite du cacao ivoirien, il y a l’appui aux comités de veille des coopératives et le renforcement de la collaboration entre le Ccc et les structures du ministère de l’Agriculture.

Agriculture : Le Conseil Café-Cacao veut freiner la fuite du cacao vers le Ghana

Au cours d’une réunion d’échanges entre le Conseil Café-Cacao (Ccc) et les acteurs de la filière cacao le 26 octobre 2017 à Aboisso, le Directeur Général Adjoint du Ccc, chargé de la Production, Edouard N’guessan, a dit l’engagement de sa structure à lutter contre la fuite du cacao de la Côte d’Ivoire vers l’étranger.

« Le Conseil Café-Cacao s’engage par tous les moyens à lutter farouchement contre la fuite du cacao de la Côte d’Ivoire », a-t-il dit. Et d’appeler le corps préfectoral, la gendarmerie, la police, la douane, les producteurs, les Comités Départementaux de Suivi (CDS) et les populations à prendre une part active à cette lutte.

Entre autres mesures arrêtées pour intensifier la lutte contre la fuite du cacao ivoirien, il y a l’appui aux comités de veille des coopératives et le renforcement de la collaboration entre le Ccc et les structures du ministère de l’Agriculture. L’équipement des forces de l’ordre en moyens de mobilité et une bonne communication sur les efforts du gouvernement pour améliorer les conditions de vie des populations sont également pris en compte.

Le prix d’achat du cacao pour la présente campagne est de 700 Fcfa. Il est de 960 Fcfa au Ghana, soit une différence de 260 Fcfa. Cet écart donne lieu à la fuite de la production ivoirienne vers le Ghana voisin.

Kamagaté Issouf

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com