Restitution des travaux du Comité scientifique de la 4ème édition des rencontres sectorielles, Sangafowa rassure les acteurs du secteur agricole

27 octobre 2017

Une cérémonie de restitution des travaux Rechercher travaux du Comité scientifique Rechercher Comité scientifique de la 4ème édition Rechercher 4ème édition des rencontres sectorielles Rechercher rencontres sectorielles axée sur la thématique : « Dialogue public-Privé constructif pour un secteur agricole performant,» a eu lieu dans la nuit d’hier à la salle des fêtes du Sofitel hôtel Ivoire à Abidjan.

Organisée par le Comité de concertation Etat/ Secteur privé (CCESP), cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de sa mission d’amélioration permanente du dialogue entre l’Etat et le secteur privé.

Après deux mois de travaux, le comité scientifique a procédé à l’examen et à la proposition de solutions.

Il a recueilli quarante-sept (47) préoccupations auprès des organisations professionnelles de la chaine agricole.

La cérémonie d’hier visait en réalité à recueillir les recommandations du ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Rechercher Sangafowa Coulibaly.

A la suite de la restitution des travaux Rechercher travaux du comité scientifique par les interventions des acteurs privés agricole, il a affirmé que les recommandations issues de leurs consultations ont été prises en compte dans le programme national d’investissement agricole deuxième génération (PNIA).

«Après la séance de cet après-midi le document va passer en conseil des ministres et va être approuvé. Nous allons ensuite passer à sa mise en œuvre, » a précisé Mamadou Sangafowa Rechercher Sangafowa Coulibaly.

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural a néanmoins déclaré que seul, 4 préoccupations, sur les 47 exprimées ne concernent son département.

Selon lui, ses services sont disposés à faciliter et coordonner la mise en œuvre des 4 recommandations soulevées.

«Les recommandations non spécifiques à la gouvernance du secteur agricole mais qui y contribuent seront traitées en liaison avec les autres ministères, » a-t-il indiqué en félicitant au passage le CCESP pour avoir porté son choix sur le secteur agricole pour l’édition 2017.

L’ouverture de la 4ème édition Rechercher 4ème édition des rencontres sectorielles Rechercher rencontres sectorielles a été marquée par les allocutions de la Secrétaire exécutif du CCESP Mariam Fadiga Fofana et du représentant du ministre de l’Economie et des Finances co-président de la cérémonie.

La Secrétaire exécutive a remercié sa tutelle qui a accepté de présider la cérémonie de restitution des travaux Rechercher travaux d’échanges ainsi que les acteurs publics et privés de la chaine agricole pour leur implication à la mise en œuvre du processus d’organisation de la rencontre sectorielle et surtout pour leur contribution à la réussite des travaux.

Mariam Fatiga Fofana a ensuite donné les raisons du choix du secteur agricole pour l’édition 2017.

Il s’agit entre autres selon elle, de permettre la liberté de la main d’œuvre pour d’autres secteurs, d’assurer l’approvisionnement alimentaire stable à des prix abordables, de vulgariser l’arsenal important des réformes initiées par le ministre en charge de l’Agriculture à travers la réalisation du PNIA.

A la fin de la rencontre, elle a souligné qu’à travers cet exercice le comité a reçu du ministre, les orientations et l’approche méthodologique pour la présentation au Gouvernement des décisions arrêtées en vue d’améliorer la compétitivité du secteur de l’agriculture en Côte d’Ivoire.

Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances co-président de la cérémonie, le Directeur de cabinet adjoint a rappelé que les rencontres sectorielles Rechercher rencontres sectorielles s’inscrivent au nombre des priorités du Gouvernement en vue d’améliorer l’environnement des affaires.

Débutées le 6 juin 2017, les rencontres sectorielles Rechercher rencontres sectorielles sont une plateforme d’échanges et de collaboration pour le renforcement du dialogue public-privé autour de la Politique et des initiatives de développement du secteur agricole afin de susciter l’implication des parties prenantes dans leur mise en œuvre et améliorer la compétitivité du Secteur.

Quatre démarches méthodologiques ont été prises en compte lors de l’organisation de cette activité, les travaux Rechercher travaux préparatoires pour l’élaboration de la matrice des préoccupations, la mise en place d’un comité scientifique, l’organisation de la rencontre plénière de restitution.

Enfin la mise en place de groupes de travail pour le suivi de la mise en œuvre des recommandations.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com