Le Ghana maintien le prix bord-champ du kg de cacao à 960 FCFA

15 octobre 2017

(ladiplomatiquedabidjan) Le Ghana a ouvert, vendredi 13 octobre 2017, sa campagne 2017-2018 d’achat et de vente de cacao, avec la décision de maintenir le prix à la production aux niveaux de celui de la saison précédente, malgré la baisse des prix mondiaux.

 

 

Le prix du cacao est ainsi fixé à 7600 cedis du Ghana (environ 1730 dollars américains, soit 959.962,26 FCFA) la tonne (env. 959,96 FCFA/kg), a indiqué le ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture, Owusu Afriyie-Akoto. Pour ce dernier, cette décision vise à éviter que la chute brutale des cours de l’or brun sur le marché international n’est un impact négatif sur la vie des agriculteurs.

Les prix mondiaux du cacao sont en chute libre depuis ces dix dernières années, baissant jusqu’à moins de 1900 dollars la tonne, contre 3000 dollars au début de la saison 2016-2017.

Cette situation, selon M. Afriyie-Akoto, a provoqué une baisse des recettes fiscales, au point que le Fonds de stabilisation n’arrive plus à amortir le gap afin que les agriculteurs aient un meilleur revenu.

Le gouvernement ghanéen a donc sacrifié sa côte part sur le prix à l’exportation, a déclaré le ministre.

Le Ghana et la Côte d’Ivoire, qui représentent 60 pour cent de la production mondiale de cacao, n’ont pas réussi à s’accorder sur un prix bord-champ commun avant l’ouverture de cette campagne de part et d’autre. Toute chose qui laisse planer des craintes à Abidjan, d’une fuite de la production ivoirien vers le voisin ghanéen, pour rattraper le différentiel de près de 260 FCFA de moins par rapport au prix au Ghana. Le prix bord-champs en Côte d’Ivoire ayant baissé cette année jusqu’à 700 FCFA le kg.

Armand Tanoh

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com