Côte d’Ivoire : la météorologie clémente, laisse présager une bonne récolte cacaoyère principale 2017/2018

21 juillet 2017

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, les bonnes précipitations ainsi que l’ensoleillement continu qui ont régné la semaine dernière dans la plupart des zones de production de cacao, ont amélioré les perspectives concernant la récolte de la saison principale 2017/2018.

Ainsi, dans la région méridionale d’Aboisso, « beaucoup de chérelles [jeunes fruits issus de la fécondation des fleurs du cacaoyer, ndlr] sont apparus et se développent bien. Nous pensons que la récolte principale devrait débuter d’ici la mi-septembre », estime Etienne Yao, un exploitant interrogé par Reuters.

Cette embellie est également observée au niveau de la ceinture cacaoyère, notamment dans la région occidentale de Soubré. « Si l’ensoleillement se poursuit avec la prolifération actuelle des chérelles et des fleurs sur les arbres, nous aurons du cacao de qualité supérieure au moins jusqu’en décembre.», indique Lazare Ake, un producteur de ladite région.

Plus globalement, notons que, ce temps clément succède aux pluies diluviennes qui sont tombées depuis le mois de juin. Cet épisode météorologique a déjà conduit de nombreux exportateurs à prédire une réduction de moitié de la taille de l’actuelle récolte intermédiaire.

Espoir Olodo

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com