Marché de gros/ Les produits vivriers désormais en transit obligatoire avant leur distribution

13 juin 2017

Bouaké, 13 Juin (agrici.net) – Le marché de gros de Bouaké s’est doté  d’un périmètre de protection le mardi 13 juin 2017. C’est le préfet de région, préfet du département de Bouaké, Aka Konin, qui a procédé au lancement officiel du périmètre de protection de cette structure, la seule du genre dans la sous la région.

Prenant la parole en premier, le PCA du marché de gros de Bouaké, (MGB), M. Ouattara Souleymane,  a rendu un vibrant hommage à son devancier, le maire Nicolas Djibo Yssouf qui n’est autre que le père du périmètre de protection. Il a salué les efforts du préfet pour faire vivre sa structure et annoncé d’importants financements acquis auprès de l’Union Européenne, de la Banque Mondiale et d’autres institutions qui vont booster le fonctionnement du MGB, et partant le développement de Bouaké.

«Nous sommes battus pour obtenir auprès de la Banque Mondial, un financement de 22 milliards. Et nous allons continuer après d’autres bailleurs de fonds. Je voudrais dire que le périmètre de protection est pour vous les commerçants. Protégez le marché de gros. » Le maire Djibo, lui dira que «La cérémonie du lancement du périmètre de sécurisation marque le top départ du renouveau du MGB.

Quant au préfet Aka Konin, il a relevé l’importance du périmètre de sécurisation. Aux commerçants il a demandé leur adhésion et aux forces de l’ordre, leur implication. «Le marché de gros est une initiative du gouvernement pour booster le commerce dans la région. Il est l’unique de la sous région. Donc il y a un certain nombre d’objectifs à atteindre. Pour ce faire il y a des dispositifs à  mettre en place. Le périmètre de protection en fait partie. Cela veut dire que tous les camions qui transportent du vivrier, (bananes, ignames, arachides, manioc, maïs…), doivent aller décharger au marché de gros.

C’est à partir de là que les autres transactions s’engagent, c’est à dire la distribution dans d’autres villes ou d’autres régions. Ce dispositif n’était pas respecté. Nous procédons donc ce matin, au lancement véritable de ce projet. Nous demandons aux différents acteurs de le respecter », dira Aka Konin avant de préciser le rayon d’application de ce périmètre. «Il s’étend sur cinquante kilomètres autour de Bouaké. Au delà vous pouvez faire ce que vous voulez », a-t-il précisé. Pour leur part, les commerçants par la voix de Lansana Traoré, ont salué cette décision qui va donner un nouvelle dynamique au MGB.

«C’est un grand jour pour nous, parce qu’a partir de maintenant, le le marché de gros va jouer son vrai rôle. Celui de ravitailler la Côte D’Ivoire et la sous région. Nous saluons donc l’application du périmètre de protection qui va nous permettre de jouer notre rôle dans l’émergence de notre pays » Notons que la cérémonie s’est déroulée en deux étapes: la série des allocutions à la salle de réunions du marché de gros, et le lancement de la mise en place du périmètre de protection au corridor nord marqué par une simulation d’arraisonnement d’un camion de vivriers devant être conduit au marché de gros pour déchargement.

Jp HORO (Bouaké )

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com