Après l’augmentation du prix du carburant: Les prix des denrées flambent sur les marchés

23 mai 2017

23 Mai (agrici.net) – Depuis le mardi 9 mai 2017, le prix du litre du carburant super est passé de 570 à 593 FCFA, sans communication officielle du gouvernement. Et coïncidence ou pas, depuis lors, les prix des denrées sur les marchés ont flambé.

Les ménages en Côte d’Ivoire déjà durement éprouvés par la pauvreté grandissante sont maintenant confrontés à l’augmentation des prix des denrées alimentaires sur les marchés. En effet depuis quelque temps, le prix de la bouteille d’un litre et demi d’huile de palme est passé de 1200 à 1500 ou 1700 francs CFA. Une augmentation qui varie de 300 à 500 francs CFA, selon les commerces.

Le riz, l’aliment le plus prisé des foyers, vient lui aussi de voir son prix prendre l’ascenseur. Le riz de marque ‘’rizière’’ qui coûtait pour le sac de 25 kg 19.000 est aujourd’hui vendu à 20.000 francs CFA.
Mais ce ne sont pas seulement ces denrées qui ont subi une hausse des prix, comme l’a reconnu dame Kouassi, tout est cher sur le marché.

« On ne peut plus acheter de tomates nature, sinon on vous vend 3 ou 4 tomates à 500 francs CFA. Le piment frais est aussi devenu inacessible. Quant à la viande, le prix est pour le moment à 1000 francs CFA le kilo, mais la quantité s’est considérablement réduite. On est donc obligé d’acheter plus de viande, si on veut que la famille mange de la viande. La banane plantain, l’aubergine, l’igname sont actuellement à des prix inacessible », souligne-t-elle. Lire la suite Abidjan.net

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com