le syndicat indépendant des travailleurs salue les actes posés par la direction générale du Conseil du Café-Cacao à l’occasion de la fête de travail

2 mai 2017

2 mai (Agrici.net)Le Bureau exécutif national du syndicat indépendant des travailleurs de la filière café-cacao (Sit-fcc) a jugé positif le travail du Conseil du Café-Cacao en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de la filière café-cacao même s’il reste encore beaucoup à faire. C’est le secrétaire général du Syndicat Charles Kessé qui a donné cette position au nom de tous les travailleurs à l’occasion de la fête de travail, lors d’une conférence de presse en présence de plusieurs membres de son bureau le samedi 29 avril dernier au siège de la Centrale syndicale humanisme à Adjamé.

Pour lui, la première mission du Sit-fcc étant de lutter pour assurer l’emploi des travailleurs, il faut saluer le Conseil du Café-Cacao qui a fait beaucoup d’effort pour garantir l’emploi des travailleurs. En effet, après chaque reforme dans la filière, ce sont plusieurs agents qui perdent leur emploi.

Heureusement, après la réforme de 2012, la direction générale du Conseil du Café-Cacao a contre toute attente, garanti le travail de tout le monde. « Le bureau exécutif national profite donc de l’occasion que nous offre la fête de travail pour être reconnaissant à la direction du Conseil du Café-Cacao », a indiqué le conférencier.Charles Kessé a souligné que dans le cadre du travail, le Conseil du Café-Cacao a permis que 230 agents saisonniers deviennent permanents aujourd’hui. « Notres logan étant de protéger l’emploi des travailleurs, nous ne pouvons que dire merci au directeur général et à ses collaborateurs qui ont bien voulu protéger les emplois », a noté le secrétaire général du Sit-fcc. Pour lui, quand les responsables respectent les clauses du contrat et sont ouverts au dialogue, il faut faire du syndicalisme « responsable et non radical »

Le syndicat dans ses négociations a pu obtenir plusieurs acquis de la part de la direction générale du Conseil du Café-Cacao. Il s’agit notamment de la formation de 60 délégués syndicaux grâce à un financement du Conseil du Café-Cacao. La direction générale a favorisé le processus de bilan de santé sachant que les travailleurs sont en contact avec des produits chimiques. Il y a eu également l’ouverture des cantines dans les deux ports et la confirmation des agents temporaires. Pour lui, le dialogue entre son syndicat et le Conseil du Café-Cacao se poursuit car il reste beaucoup à faire.

« C’est avec le dialogue que nous allons obtenir ce qui reste à faire. C’est pourquoi, j’invite mes camarades à privilégier le dialogue, la cohésion, l’unisson et non le radicalisme et les grèves », a conseillé le secrétaire général du Sit-Fcc avant de souhaiter bonne fête de travail à tous les agents de la filière Café-Cacao.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com