Les arrivées de cargaisons de cacao aux ports ivoiriens ont grimpé de 15 % durant la campagne principale

4 avril 2017

04 Avr. (Agence Ecofin) – Au terme de la campagne principale (1er octobre 2016-31 mars 2017), les arrivées de cargaisons dans les ports d’Abidjan et de San Pedro ont cumulé 1 403 000 tonnes de cacao, soit une hausse de 15 % par rapport au volume enregistré sur la même période, un an plus tôt. C’est ce qu’ont indiqué les exportateurs de la fève à Reuters.

L’afflux d’or brun vers les débouchés d’exportation a été particulièrement prononcé vers la fin du mois de mars. Le volume enregistré au niveau des ports a atteint 8 000 tonnes sur la période 27-31 mars 2017, contre 3 000 tonnes en 2016, sur la même échéance.

D’après les nombreux experts, ce niveau important des arrivées de cargaisons pourrait encore augmenter significativement dans les prochains mois, en raison de la récente mesure prise par l’exécutif dans un contexte de baisse des cours de la matière première. Cette résolution de l’exécutif qui porte notamment sur la suppression de la taxe à l’enregistrement de 5%, jusqu’ici perçue auprès des exportateurs au moment de l’embarquement, pourrait selon les analystes, inciter les opérateurs à accroître leurs activités, d’ici la fin de la saison 2017. Et ce, dans un contexte où la production ivoirienne de cacao devrait atteindre 1,9 million de tonnes cette saison, soit environ 170 000 tonnes de mieux que le volume record de 1,73 million de tonnes de la saison 2014-2015.

Espoir Olodo

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com