Côte d’Ivoire/ Les planteurs d’Agboville prêts pour la baisse du prix du cacao avec des mesures d’accompagnement

24 mars 2017

Agboville, 24 mars (agrici.net) – A l’issue d’une rencontre d’information et de sensibilisation sur les difficultés qui ont émaillé la grande campagne 2016-2017, avec la chute du cours du cacao, passant de 1700 F CFA à 1200 F CFA à Londres, les planteurs ont unanimement accepté jeudi, la réalité de la diminution du prix envisagée par le Conseil du Café-Cacao pour la campagne intermédiaire qui démarre à partir du 1er avril prochain.

‘’Nous préférons une réduction du prix pour pouvoir vendre notre cacao que de l’avoir sous les bras et perdre totalement’’, ont-ils soutenu devant le délégué régional du conseil du café-cacao, Lodugnon Roger qui venait de leur faire en présence du secrétaire général 2 de la préfecture, un exposé de sa hiérarchie par rapport à la situation difficile que connaît la filière eu égard à l’augmentation de la production en Côte d’Ivoire et au Ghana.

Mais tout en prenant acte de cette situation peu reluisante, les responsables des coopératives ont demandé néanmoins des mesures d’accompagnement au conseil du café-cacao, notamment en ce qui concerne le relèvement de l’aide apportée aux coopératives en matière de frais de transport, puis la possibilité de pouvoir bénéficier d’une marge conséquente sur le kilogramme de cacao vendu, pour plus de ristournes devant leur permettre de pouvoir supporter les charges.

Enfin, le délégué régional du conseil café-cacao a invité les responsables de coopératives et autres acheteurs à éteindre rapidement les dettes en suspens puisqu’il lui revient que des paysans ayant livré des produits ne sont pas encore payés.

Il a surtout exigé que tous les stocks des magasins soient écoulés maintenant afin d’éviter la confusion entre les produits de la grande campagne qui prend fin le 31 mars et ceux de la campagne intermédiaire qui commence le 1er avril.

(agrici.net)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com