Côte d’Ivoire / Les habitants de Tiémé se réjouissent des retombées économiques de la traite de la noix de cajou

15 mars 2017

Tiémé, 15 mars (AGRICI.NET) – Les habitants de Tiémé (région du Kabadougou) se réjouissent des retombées économiques de la traite de la noix de cajou, dans le cadre de la campagne 2017 ouverte officiellement, le 16 février par le Conseil Coton Anacarde, a constaté l’AIP sur place.

La commercialisation de la noix de cajou est une période attendue avec beaucoup d’enthousiasme, dans de nombreux villages du département, indique-t-on. De la production à la vente de ce produit, tous les acteurs de cette chaîne, à savoir, les personnes chargées du ramassage, de la mise en tas des fruits mûrs tombés aux pieds des arbres, de la séparation de la noix de l’amende en tirent des retombées notables.

Une forme de bail s’est, également, installée entre les paysans et les élèves qui apportent une aide significative aux planteurs, lors du ramassage de la noix de cajou. Sur 10 kg de noix de cajou ramassés, le paysan a droit à 8 kg et le manœuvre bénéficie de 2 kg, note-t-on. Une répartition qui pousse les élèves à prendre d’assaut les champs,les samedis et dimanches.

L’élève Koné Youssouf de la classe de quatrième, rencontré, a affirmé avoir ramassé, du samedi au dimanche, 65 kg de cajou, pour un bénéfice de plus de 65 mille francs. Le prix minimum d’achat de la noix de cajou est compris entre 500 et 600 francs CFA, dans les villages de Tiémé, signale-t-on.

(AGRICI.NET)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com