Afrique du Sud : l’agriculture et les mines plombent la croissance économique

10 mars 2017

(financialafrik)10 MARS L’économie sud-africaine a enregistré, en 2016, une croissance de 0,3% contre 1,3% en 2015. Information donnée cette semaine par l’Office sud-africain des statistiques, qui relève une baisse de la production agricole et de l’activité minière.

En effet, la production agricole a chuté de 7,8% en 2016, de même que le secteur minier qui a subi une baisse d’activité (-4,7%). Le secteur agricole ayant été touché par une sécheresse, et l’activité minière toujours affectée par les cours en baisse des matières premières.

D’ailleurs, le pays subit depuis quelques années, les conséquences de la faiblesse de la demande externe, de la baisse du cours des matières premières, de la mauvaise performance de l’industrie minière, d’un approvisionnement difficile en électricité et d’une consommation intérieure atone liée notamment aux difficultés des ménages. Le risque d’une récession est réel.

Notons que pour 2017, la banque centrale prévoit une croissance de 1,1 %, bien en-deçà de l’objectif de 5 à 5,5 %, jugé nécessaire par les autorités pour réduire le taux de chômage monté à 27,1 % en 2016, selon l’Agence nationale des statistiques d’Afrique du Sud. Soit 5,9 millions de personnes en plus de 2,9 millions de personnes qui ont quitté le marché du travail par découragement.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com