Côte d’Ivoire/Des producteurs instruits sur le projet de mise en place de conseils de gestion agricole

3 mars 2017

Bouaké, 03 mars (agrici.net)-Des producteurs agricoles et autorités administratives ont été invités à s’approprier le projet de mise de place de conseil de gestion agricole, un dispositif d’accompagnement des agriculteurs pour une meilleure gestion de leurs exploitations en vue de l’amélioration de leurs revenus.

L’expert technique du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA) chargé de la mise en place du dispositif pilote de conseils de gestion agricole dans les régions du Poro, de Gbêkê et du Haut-Sassandra a indiqué qu’il s’agira d’améliorer leurs capacités d’analyse, de décision et de résolution des problèmes de sorte à faire des producteurs, des opérateurs économiques plus crédibles, capables de solliciter aisément des prêts auprès des établissements financiers.

A terme, a expliqué Adié Etienne, jeudi à Bouaké, le dispositif à mettre en place dans chaque région sera une entreprise appelée « Centre de gestion et d’économie rurale ». Dans la phase pilote en cours, un comité d’orientation et de suivi (CROS) sera créé et fera office de direction régionale dudit centre.

Le projet concerne les filières des légumes, rizicole, du maïs, avicole et porcine. Les acteurs de ces différentes filières sont invités à organiser des assemblées générales pour désigner leurs représentants au sein du CROS.

Durant la phase pilote du projet qui s’étend de 2017 à 2019, 12 conseillers seront formés au métier de conseil de gestion, 240 exploitants agricoles et 45 organisations professionnelles agricoles (OPA) seront suivies.

M. Adié Etienne et le directeur régional de l’Agriculture de Gbêkê, Kouassi Koffi Pascal, ont invité les producteurs à s’approprier ce projet, car, ont-ils souligné, la professionnalisation de l’agriculture exige qu’en plus des techniques culturales déjà maîtrisées, les producteurs s’organisent pour mieux gérer les revenus générés par leurs activités afin d’en tirer davantage profit.

La mise en place de conseils de gestion agricole s’inscrit dans le volet 1 du programme filière agricole durable de Côte d’Ivoire (FADCI) qui est financé dans le cadre du deuxième contrat de désendettement développement (C2D) à travers une convention signée entre l’Etat de Côte d’Ivoire et l’Agence française de développement (AFD) en avril 2016. Le projet est piloté par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA).

(Bouaké, 03 mars (AIP)-Des producteurs agricoles et autorités administratives ont été invités à s’approprier le projet de mise de place de conseil de gestion agricole, un dispositif d’accompagnement des agriculteurs pour une meilleure gestion de leurs exploitations en vue de l’amélioration de leurs revenus.

L’expert technique du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA) chargé de la mise en place du dispositif pilote de conseils de gestion agricole dans les régions du Poro, de Gbêkê et du Haut-Sassandra a indiqué qu’il s’agira d’améliorer leurs capacités d’analyse, de décision et de résolution des problèmes de sorte à faire des producteurs, des opérateurs économiques plus crédibles, capables de solliciter aisément des prêts auprès des établissements financiers.

A terme, a expliqué Adié Etienne, jeudi à Bouaké, le dispositif à mettre en place dans chaque région sera une entreprise appelée « Centre de gestion et d’économie rurale ». Dans la phase pilote en cours, un comité d’orientation et de suivi (CROS) sera créé et fera office de direction régionale dudit centre.

Le projet concerne les filières des légumes, rizicole, du maïs, avicole et porcine. Les acteurs de ces différentes filières sont invités à organiser des assemblées générales pour désigner leurs représentants au sein du CROS.

Durant la phase pilote du projet qui s’étend de 2017 à 2019, 12 conseillers seront formés au métier de conseil de gestion, 240 exploitants agricoles et 45 organisations professionnelles agricoles (OPA) seront suivies.

M. Adié Etienne et le directeur régional de l’Agriculture de Gbêkê, Kouassi Koffi Pascal, ont invité les producteurs à s’approprier ce projet, car, ont-ils souligné, la professionnalisation de l’agriculture exige qu’en plus des techniques culturales déjà maîtrisées, les producteurs s’organisent pour mieux gérer les revenus générés par leurs activités afin d’en tirer davantage profit.

La mise en place de conseils de gestion agricole s’inscrit dans le volet 1 du programme filière agricole durable de Côte d’Ivoire (FADCI) qui est financé dans le cadre du deuxième contrat de désendettement développement (C2D) à travers une convention signée entre l’Etat de Côte d’Ivoire et l’Agence française de développement (AFD) en avril 2016. Le projet est piloté par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA).

(agrici.net)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com