Des semenciers africains préconisent des investissements plus conséquents dans la science

2 mars 2017

2 Mars (senxibar.com) – Le président de l’Association africaine du commerce des semences (AFSTA, en anglais), Denias Zaranyika, a invité mercredi à Dakar les pays membres à consentir des investissements plus importants pour le développement de la science, la question des semences relevant désormais selon lui du domaine de la technologie.

“Nous voulons une industrie viable pour renforcer la chaîne de valeur semencière. La semence est une technologie. C’est pourquoi, l’AFSTA encourage ses membres à investir dans la science’’, a-t-il souligné.

Denias Zaranyika intervenait à la cérémonie officielle d’ouverture du 17e congrès de l’AFSTA, organisé à Dakar, en partenariat avec l’Union nationale interprofessionnelle des semences (UNIS).

L’AFSTA “veut renforcer la communication avec l’industrie semencière, car nous pensons que sommes un acteur incontournable pour une sécurité alimentaire en Afrique”, a indiqué son président, selon qui cet engagement “garantit l’accès à la semence de qualité pour lutter contre la faim sur le continent”.

Le changement climatique “est l’un des enjeux qui se dressent devant nous. Nous voyons le renforcement de la sécurité alimentaire en Afrique grâce à l’accès à de meilleures semences, une opportunité d’investir et surtout une collaboration active entre les gouvernements et le secteur privé de la semence”, a-t-il souligné. Lire la suite sur senxibar.com

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com