SUCAF-CI contre la divagation d’animaux dans les champs de canne-à-sucre

28 février 2017

Ferkessédougou, 28 fév (agrici.net) – Les responsables des complexes sucriers de la Sucrerie africaine de Côte d’Ivoire (SUCAF-CI) déplorent la divagation d’animaux dans les champs de canne-à-sucre des complexes sucriers de Ferké 1 et de Ferké 2, installés dans le commune de Ferkéssédougou.

Les responsables de la SUCAF-CI ont décrié samedi cette situation qu’ils ont qualifié de « véritable fléaué, lors d’une séance d’échanges avec les nouvelles autorités préfectorales, les élus et chefs traditionnels des régions du Tchologo, du Poro, du Hambol et du Gbêkê, au centre de formation professionnelle de ladite entreprise , à Ferké 1.

Selon le directeur des complexes sucriers, Jean-Pierre Champeaux, les champs sont assez éprouvés par la divagation de bovins qui dévorent les jeunes pousses de cannes vertes dans les parcelles.

Il a donc demandé la contribution des nouvelles autorités, en vue de trouver une solution définitive à ce phénomène qui fait partie des préoccupations majeures de cette entreprise agro- industrielle, tout comme les problèmes d’insécurité liés aux de coupeurs de route et des vols perpétrés sur ses sites.

Pour le coordinateur de la sûreté des sites, Dominique Urbain, ces dégâts arrivent, soit par inadvertance du bouvier qui perd le contrôle sur ses bêtes, soit intentionnellement, parce qu’il veut nourrir ses animaux.

Notons que la SUCAF-CI emploie plus de 7.000 travailleurs dont des permanents et des saisonniers. La société ambitionne d’entreprendre des projets d’extension en vue d’accroître sa production de 100. 000 tonnes de sucre, à plus de 130. 000 tonnes, d’ici 2018, mais ce phénomène peut constituer un obstacle majeur à l’atteinte de ses objectifs, a relevé la direction de l’entreprise.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com