Des animateurs de Groupement de défense sanitaire aviaire en formation à Bouaké

24 février 2017

Bouaké, 24 fév (agrici.net) – Des animateurs de Groupement de défense sanitaire (GDS) aviaire chargés de détecter rapidement les cas de maladies de volaille, les rapporter aux structures compétentes pour enclencher la riposte, ont entamé, jeudi, à Bouaké, une formation de deux jours initiée par le ministère de tutelle en collaboration avec l’interprofession avicole et l’appui financier de la FAO.

Une quarantaine d’éleveurs de volaille, participant à cette formation seront instruits notamment sur les modalités de création d’un Groupement de défense sanitaire (GDS) aviaire et son fonctionnement, la biosécurité dans les fermes, les maladies de volaille et le circuit de distribution des médicaments vétérinaires. Ils seront installés comme bureau local de GDS aviaire chargé de relayer les informations et connaissance reçues à leurs bases et de les sensibiliser.

Justifiant cette initiative, la directrice des services vétérinaire du ministère des ressources animales et halieutiques, Dr Cissé Aman Diarra, a souligné que la mise en place du Groupement de défense sanitaire s’inscrit dans la stratégie de prévention et lutte contre les maladies de volaille comme la grippe aviaire qui s’était déjà déclarée à Bouaké l’année dernière.

Elle a ajouté que cette action permettra de préserver les acquis de la filière volaille en plein essor avec près de 100% de couverture du besoin national en consommation d’œufs et 96% de viande de volaille. Elle est aujourd’hui la première filière productrice de viande en Côte d’Ivoire.

Dr Cissé Aman a indiqué que sa satisfaction anticipée est très grande parce qu’au terme de la formation les participants seront en mesure d’agir pour l’amélioration de la santé publique à travers l’offre des produits avicoles de qualité et en quantité et cela contribuera à valoriser leurs gains.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com