Côte d’Ivoire/Les acheteurs de noix de cajou invités au respect du prix minimum bord champ à Dimbokro

21 février 2017

Dimbokro, 21 fév (AGRICI.NET) – La déléguée régionale du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) de N’Zi, Clarisse Amani, a invité les acheteurs des noix de cajou au respect du prix minimum bord champ du kilogramme fixé à 440 FCFA pour la campagne de commercialisation 2017 qui a démarré le 15 février.

Le conseil des ministres a fixé pour la commercialisation de la noix de cajou 2017 le prix planché obligatoire à 440 FCFA le kilogramme aux producteurs de noix de cajou bien séchée et ne comportant aucune matière étrangère, rappelle-t-on.

Clarisse Amani qui a lancé cet appel, lors d’une interview accordée à l’AIP lundi à Dimbokro, a rassuré les producteurs des 11 départements de la délégation régionale sur la volonté du CCA de faire respecter ce prix planché pour une juste rémunération de leurs produits.

Elle les a invités à plus de vigilance, tout en rappelant l’obligation pour l’acheteur de détenir des documents afférents à l’achat, à savoir les carnets d’apports produits ou reçus d’achats, les fiches de transfert et les cartes de pisteurs.

« Des sanctions sont prévues pour les acheteurs véreux. Cela peut aller du retrait de l’agrément jusqu’à la poursuite judiciaire en passant par bien d’autres sanctions liées à 13 grandes infractions », a déclaré Mme Amani.

Selon elle, il s’agit notamment du défaut de qualité pour assurer la commercialisation intérieure, du non-respect du prix minimum, de la non utilisation des carnets d’apports produits et de fiches de transferts, de la falsification des documents de transaction et de traçabilité et de la mise à marché ou achat de produits humides non triés ou comportant des corps étrangers.
(AGRICI.NET)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com