Côte d’Ivoire/ 2ème session annuelle du projet YAMSYS pour la vulgarisation de la culture de l’igname

2 février 2017

Soubré, 2 fév (Agrici.NET) – La deuxième session annuelle du projet YAMSYS concernant les déterminants biophysiques, institutionnels et économiques de l’utilisation durable des sols dans les systèmes de culture à base d’igname en Afrique de l’ouest s’est tenue à Soubré.

Ce projet inter et transdisciplinaire est un partenariat entre des institutions suisses, ivoiriennes, burkinabés, béninoises ainsi que deux institutions du groupe consultatif pour la recherche agronomique international (CGIAR). Il est financé par le Fonds de la recherche suisse pour le développement et la coopération.

«Le projet vise à développer des méthodes de gestion durables des sols qui répondent aux exigences biophysiques institutionnelles et économiques et permettent une augmentation de la productivité des cultures, une amélioration de la sécurité alimentaire et une gestion durable de l’environnement dans les systèmes de culture d’igname de zones agro-écologiques de l’Afrique de l’ouest », a déclaré le directeur du Centre international de recherche en agroforesterie (ICRAF), Dr Kouamé Christophe.

Le projet se déroule sur quatre sites, soit deux au Burkina Faso et deux autres en Côte d’Ivoire avec des réunions annuelles tournantes qui se tiennent sur chacun des sites pour s’enquérir de l’évolution des recherches.

«Ce projet va permettre de fixer la culture de l’igname et produire beaucoup plus en cultivant moins d’espace et va contribuer à l’autosuffisance alimentaire pour sortir de la pauvreté et la sécurité sanitaire des aliments, en utilisant aussi les mêmes sols pour la culture de la culture de cacao », a rassuré le chef de projet, Emmanuel Frossard.

Le projet YAMSYS a débuté officiellement en janvier 2015. La première phase d’une durée de trois ans s’achève en décembre 2017. Elle s’accompagnera d’une seconde phase de 2018 à 2020. La première réunion annuelle s’est tenue en février 2016 au Burkina Faso, en vue de faire le suivi des activités. C’est donc dans ce même cadre que se tient cette 2ème réunion annuelle en Côte d’Ivoire pour faire le bilan de l’année écoulée et dégager les perspectives en vue de seconde phase du projet.

(Agrici.NET)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com