Concertations régionales gagnantes autour de la gouvernance foncière en Afrique pour un développement

30 décembre 2016

29 Dec. (afriquinfos.com) -Les discutions à cette rencontre ont porté sur le programme intégré pour le développement de l’agriculture en Afrique (CAADP). Un projet qui vise le renforcement de la collaboration inter-institutionnelle, la réforme foncière, à garantir la sécurité et l’accès équitable à la terre, ainsi qu’à promouvoir les investissements pour la promotion de la transformation agricole et rurale.

La rencontre a été tenue sur initiative du LPI (Initiative de politique foncière), la CEA (Commission économique pour l’Afrique), la BAD, le gouvernement rwandais et le FIDA (Fonds international de développement agricole).

D’après le LPI, le Rwanda a été choisi comme l’un des six pays-pilotes pour mettre en œuvre le projet, parce qu’il constitue, un excellent exemple, dans la gouvernance foncière. «En conceptualisant un programme agricole qui garantit les droits fonciers et la consolidation de l’utilisation des terres, le Rwanda a non seulement amélioré la productivité agricole, mais aussi a exploité les économies d’échelle et amélioré l’accès au marché et les revenus», a affirmé Andew Mold, directeur par intérim de la CEA en Afrique de l’est.

Le projet CAADP a pour but de renforcer les capacités des pays africains à mieux répondre aux problèmes liés à la gouvernance des terres et soutenir les plans d’investissement agricole. Le Rwanda a mis en place une politique de gestion des terres en 2008, qui lui a permis d’augmenter les terres agricoles pour les agriculteurs, d’intensifier sa production agricole, et d’attirer plus de promoteurs des biens immobiliers.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com