Côte d’Ivoire : baisse ‘’substantielle’’ des plaintes liées aux conflits agriculteurs-éleveurs

23 décembre 2016

Bouaké, 23 Dec. (Abidjan.net) – Les plaintes liées aux conflits agriculteurs-éleveurs connaissent une baisse ‘’substantielle’’ en Côte d’Ivoire passant de ‘’546 en 2014 à 360 en 2016’’ dans le nord du pays, a appris APA, jeudi, à Bouaké, la métropole du nord ivoirien.

L’information a été donnée lors de la cérémonie marquant la fin du projet dénommé « Traingle Pacific », un projet d’accompagnement à la cohésion et à l’intégration sociale fondé sur les initiatives communautaires dans les départements de Bouaké, Béoumi et Sakassou.

Cofinancé par l’Organisation non gouvernementale (ONG) internationale de droit italien, Association volontaire de service international (AVCI) et l’Union européenne (UE), le projet ‘’Triangle Pacific’’ a été implémenté de janvier 2014 à décembre 2016 (3 ans) dans 45 villages des départements de Bouaké, Béoumi et Sakassou (Centre-Nord ivoirien) pour résoudre les conflits intercommunautaires et spécifiquement ceux liés aux conflits agriculteurs-éleveurs (récurrents dans cette partie du pays).

De manière plus opérationnelle, ce projet s’est traduit entre autres par l’organisation de séances de formation au profit des autorités administratives, coutumières et des éleveurs ainsi que par l’installation des Commissions villageoises de conciliation (CVC) par les sous-préfets de ces trois départements de la région de Gbêkê. Lire la suite sur @bidj@n.net

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com