Lancement à Yamoussoukro du programme d’urgence d’appui à la production vivrière (PUAPV)

20 décembre 2016

Yamoussoukro, 20 déc (Agrici.net)-Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a procédé, lundi à Balakro, (Yamoussoukro) au lancement du programme d’urgence d’appui à la production vivrière (PUAPV) au cours d’une cérémonie en présence du ministre de l’Agriculture et du développement durable, Coulibaly Sangafowa.

Le programme financé à hauteur de 100 milliards FCFA par l’État de Côte d’Ivoire vise à permettre aux agriculteurs de produire en toute saison afin d’améliorer et à assurer la sécurité alimentaire.

Kablan Duncan a félicité le ministre de l’Agriculture pour son « programme innovant qui sort l’agriculture ivoirienne des vielles méthodes à faible productivité ». Il a assuré de l’appui continu du gouvernement pour assurer la durabilité du programme PUAPV.

« Le nouveau système cultural permettra de lutter contre la flambée des prix des denrées alimentaires, et une plateforme de commercialisation sera mise en place pour écouler les produits vers les zones de grande consommation », a promis le chef du gouvernement, non sans demander aux agriculteurs de s’impliquer fortement pour un changement « radical » de l’agriculture en Côte d’Ivoire.

Le périmètre en exploitation du maraîcher (tomates, piments et aubergines) dans le village de Balakro est de six ha. Il est exploité par 20 producteurs dont des femmes. Le site est équipé d’un système d’irrigation.

« L’avantage, c’est qu’il est moins coûteux, adaptable au système goutte à goutte avec une utilisation facile pour les producteurs », a souligné Mme Jeanne Marie-Louise Aphing Kouassi, la directrice générale adjointe de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) en charge de la mise en œuvre du programme.

Du matériel végétal de qualité sera mis à la disposition des planteurs. Il permettra de réaliser en 2017 du manioc sur 10 000 ha pour une production de 200 000 tonnes en 2018, de même 200 ha de banane plantain pour une production attendue de 30 000 tonnes en 2018, la mise en place de 500 ha de maraîchers pour une production de 7 500 tonnes en 2017.

(Agrici.net)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com