Le manioc et ses multiples facettes

17 décembre 2016

17 Dec. (agrici) -Le saviez-vous? Le manioc constitue une nourriture de base pour toutes les populations de la région de l’Afrique centrale. Avec une production de 40 millions de tonnes en 2013, l’Afrique centrale à elle seule a atteint près d’un tiers de la production de l’Afrique dans son ensemble.

Avec une potentialité de transformation en près de 33 sous-produits différents, le manioc apparait comme l’une des cultures agricoles présentant le plus grand potentiel sur le plan de l’amélioration de la productivité, de la création de valeur ajoutée et de développement du commerce régional.

En effet, il est transformé en Côte d’Ivoire en attieké, fortement apprécié par les ivoiriens, en placali, et ses feuilles sont aussi utilisées pour faire des sauces.

Au Cameroun, la PME Gariland située à Mbalmayo, au centre du Cameroun est allée plus loin en fabriquant le Gari Light qui est un jus à base de manioc et les Miondonini qui sont des spaghettis. Ces produits sont connus au Cameroun pour être consommés par l’équipe nationale de football, les “Lions indomptables”. Si vous vous demandiez d’où vient leur énergie… vous avez peut-être un élément de réponse !

Malheureusement,  le manioc est un tubercule qui se détériore s’il n’est pas transformé dans les 48h après la récolte. Cela conduit à un grand taux de perte. Les pertes post-récoltes constituent donc un grand défi pour les intervenants dans la chaine de valeur. Pour limiter les pertes, l’installation d’unités de transformation serait une solution.

Rappelons que le manioc est cultivé dans les régions tropicales et présente plusieurs atouts qui font bien de lui une culture stratégique pour réduire la pauvreté et atteindre les objectifs des politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Et, en plus de ses qualités nutritives, ses feuilles sont également utilisées comme plantes médicinales dans la région pour les maladies telles que la gale et la variole…

 

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com