Coopération agricole Israël-Afrique de l’Ouest: Un message clair au reste du monde

9 décembre 2016

israelvalley-(09 dec)le ministre Togolais de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.
Il fait partie d’une délégation ministérielle de la Cédéao (La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) qui pendant 4 jours va découvrir les technologies israéliennes et sillonner les grandes exploitations agricoles du pays.

Les officiels présents viennent du Cap Vert, de Sierra-Leone, du Sénégal et du Togo. Avec eux des experts du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Nigeria.

‘Cette visite est historique et c’est la première du genre’, a confié Tchambakou Ayassor, le Commissaire à l’Agriculture de la Cédéao.
‘Il existe un énorme potentiel de coopération entre Israël et les pays d’Afrique de l’Ouest. Je suis convaincu que nous pouvons apprendre énormément de choses de vous. Cette collaboration entre Israël et la Cédéao peut être un message clair au reste du monde’, a déclaré pour sa part Uri Ariel, le ministre israélien de l’Agriculture.

Outre des visites sur des sites agricoles de pointe, Agazadi et ses collègues prennent part à une conférence sur le thème : ‘Développer la production agricole en milieu aride ou semi-aride’, organisé par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, et la Cédéao.

Les travaux se déroulent à l’Institut Volcani, à l’origine de la formidable réussite de l’agriculture israélienne sur une terre à l’origine quasi-désertique.

Fondé et financé par le gouvernement, Volcani met l’expertise de ses chercheurs au service des pays développés et en développement comme la Chine, les pays européens et africains.
Volcani est spécialisé dans l’agriculture en terrain semi-aride (y compris l’aquaculture dans le désert !). Les experts travaillent à améliorer constamment la qualité de la production et à favoriser le développement de l’agro-industrie et l’utilisation des nanos technologies.

Les expériences menées par le Centre et les résultats obtenus intéressent bien évidemment le Togo qui tente de relancer son secteur agricole et de mettre en place une industrie verte.
La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest est composé de 15 pays

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com